Guinée: Conakry - Les boulangers s'engagent à respecter le protocole d'accord signé avec le gouvernement

Suite au protocole d'accord du 1er mars 2021, relative à la fixation du prix de la farine et de la baguette de pain signé entre l'Etat guinéen à travers ,le Ministère de l'industrie et des petites et moyenne entreprise ainsi que le département ministère du commerce.

Après la réunion entre les deux structures ce jeudi 04 mars , à leur siège dans la commune de Ratoma, ils ont décidé comme les moulins s'engagent pour le maintien du prix d'un sac de la farine de 50 kg à 300.000fg sur le marché guinéen pour une période moratoire de trois (3) mois.

Ces structures des boulangers s'engagent aussi pour le maintien du prix de pains à 4000fg la baguette double de 500g à la boutique et 2000fg la baguette simple de 250g à la boutique tant que le prix du sac de farine de 50 kg ne depasse pas 300.000fg sur l'ensemble du territoire national, pour une période moratoire de trois mois.

Sur ceux, la cooperative nationale des boulangers et pâtissiers de Guinée (CONABPAG) et l'Union nationale professionnelle des boulangers et pâtissiers de Guinée (UNPBPG), demandent l'ensemble des boulangers à l'application strict de ces presentes mesures, avant également de demandé à l'Etat et aux Moulins le respect de leurs engagements. Dans le cadre la formation des boulangers sur les techniques modernes de la boulangerie et patisserie, la facilitation du transport de bois de chauffe pour les régions spéciale de Conakry, l'acquisition des petrins modernes en vue de semi moderniser les boulangeries(... .).

A La Une: Guinée

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.