Madagascar: Manifestation de l'opposition - Analakely et ses environs ne seront pas barricadés ce jour

Au centre des occupations et des soucis du grand public, notamment les personnes dont leur quotidien dépend du bon déroulement de la vie quotidienne à Analakely et ses environs, la sécurité de cet endroit poumon de la ville d'Antananarivo constitue également l'objet des mesures préventives et de sécurité des forces de l'ordre.

Hier, le Commandant de la Gendarmerie Nationale (COMGEN), et non moins premier responsable de l'Organisme Mixte de Conception Nationale (OMC- Nat), et cela en présence du Secrétaire d'État chargé de la gendarmerie auprès du ministère de la Défense nationale, le Général de Corps d'Armée Richard Ravalomanana, a annoncé que les forces de l'ordre vont libérer la circulation des toutes les voitures et les hommes à Analakely et ses environs ce jour.

En effet, les personnes qui ont des activités à faire sur ces lieux ne doivent pas avoir de souci pour y investir. Cette déclaration a eu lieu juste à la veille du jour de la manifestation que les députés du parti Tim, appuyés par le groupement politique déclarant opposant au régime en place. Ces derniers comptent rassembler ses partisans à Tanjombato, soit dans l'enceinte de Magro, propriété de l'ancien président de la République Marc Ravalomanana. Un projet que le Préfet de la région d'Antananarivo a déjà reconnu sa légalité même si la décision finale dépend encore de la décision de l'OMC-Nat, et voir même de la structure opérationnelle de celui-ci au niveau régional (EMMO-Reg).

France-Madagascar. Ces responsables ont fait cette déclaration à l'issue de la cérémonie de remise de dons de matériels et d'équipements à la Gendarmerie nationale malgache de la part de l'État français, hier, au centre de commandement de la Gendarmerie Nationale Malgache à Andrefan'Ambohijanahary. À cette occasion, la coopération entre la Gendarmerie malgache et celle de la France est de nouveau confirmée. Cette dernière est historiquement liée à celle de Madagascar en tant que son héritière.

Hier, la gendarmerie française, à travers la coopération militaire entre les États Français et Malgache, a remis des matériels et d'équipements à la Gendarmerie Malgache. Composées de plusieurs éléments fortement utiles au fonctionnement de la gendarmerie dans l'accomplissement de ses missions en tant que défenseur de la paix et de la sécurité, ces dotations confirment de nouveau la confiance de la France à l'État Malgache et surtout au niveau national malgré les différends qui s'imposent à l'intérieur notre pays, a souligné le SEG lors de sa prise de parole à cette cérémonie d'hier.

Ce serait une longue appréciation vue l'importance et la valeur de ces dotations qui couvrent presque l'ensemble des activités et missions de la gendarmerie nationale. Une centaine d'ordinateurs, des jumelles à haute résolution, des gilets pare-balles, des outils de détection de fraudes et faux et usages de faux pour le service d'investigation figurent dans ces dotations. La semaine passée, la France, à travers cette coopération avec la Gendarmerie malgache a déjà remis des matériels informatiques à l'Ecole Supérieure de la Gendarmerie Nationale à Moramanga.

Représentant de son État hier, le colonel, Premier conseil de la Défense et de Sécurité à l'Ambassade France à Madagascar, a annoncé que des conteneurs contenant de lit-picots, de matelas, et de tentes sont déjà arrivés à La Réunion. Destinés à Madagascar, ces cargaisons devront débarquer au pays la semaine prochaine.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.