Madagascar: Filets sociaux de sécurité - L'extension en province du « Kaly Tsinjo » en gestation

Les bénéficiaires des repas chauds seront multipliés par le biais de l'ouverture des points de vente du « Kaly Tsinjo » en province. Trois grandes villes sont concernées dans un premier temps

Soulagement. Afin de soutenir les personnes vulnérables, l'État envisage d'offrir un repas quotidien à un prix symbolique de 100 ariary dans les régions. Il s'agit de Toamasina, Fianarantsoa et Toliara, selon le ministre de la Population, de la protection sociale et de la promotion de la femme, Bavy Angélica Michelle. « Nous travaillons de concert avec le ministère de la Santé publique pour le contrôle de la qualité des plats servis dans les sites de distribution de Kaly Tsinjo. Cette mesure d'extension a été prise pour que les ménages nécessiteux en province puissent eux aussi profiter des repas à moindre coût mais équilibrés », a-t-elle indiqué

Appui du privé. Par ailleurs, cette opération se poursuit dans les six arrondissements de la Capitale. Le secteur privé a décidé de soutenir cette cause en apportant leurs contributions dans l'approvisionnement des cantines. C'est le cas pour la fondation BOA dont l'engagement s'est traduit par un don de 12 000 paquets nouilles et 5 000 boîtes de sardines. Le lancement de la distribution de cette aide alimentaire s'est tenu hier au Tranompokonolona d'Ambohitrakely mais les 30 sites de Kaly Tsinjo en seront les bénéficiaires. Cette action est le début d'une série d'aides alimentaires que cette fondation effectuera cette année avec plusieurs partenaires pour lutter contre l'insécurité alimentaire. Lancée en février, cette opération Kaly Tsinjo va durer trois mois avec 6000 bénéficiaires par jour dans les six arrondissements.

Menu diversifié. Pour le site d'Ambohitrakely , 250 plats ont été servis aux personnes âgées qui sont toutes des femmes , hier. Ce choix n'est pas fortuit selon le chef de ce fokontany, Gilbert Randriantsoa, compte tenu de la célébration de la journée de la femme ce lundi. « Je suis une abonnée à cet endroit. Les responsables essaient tant bien que mal de diversifier les menus » , selon Aimée Raonisoa , une des bénéficiaires du Kaly Tsinjo à Ambohitrakely.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.