Madagascar: Prison de Mananjary - Un trafic de drogue mis à nu

Les gardes pénitentiaires ont saisi du cannabis et arrêté une mère de famille à la prison de Mananjary.

Un fait-divers qui laisse pantois. Un trafic de drogue en milieu carcéral a été porté au grand jour avant-hier à la maison centrale de Mananjary. Une quantité compromettante de cannabis devait être écoulée dans ce milieu carcéral parmi les dé tenus lorsque l'opération a été prise à contre pied. L'étau se resserre autour d'une dame et de son fils, incarcéré dans le pénitencier de Mananjary. Le pot-aux-roses a été découvert lorsque la mère de famille a tenté d'introduire du chanvre indien dans ce lieu de détention par une technique qui n'était pas passée inaperçue par les gardes pénitentiaires. À la lumière des informations recueillies sur place, les prisonniers peuvent organiser une visite avec leurs amis et membres de famille tous les jeudis. Avant hier, la femme qui a tenté de dérouter la vigilance des gardiens de la prison, a saisi cette occasion pour faire passer de la drogue depuis l'extérieur.

Le chanvre indien était soigneusement dissimulé dans un panier contenant de la nourriture que la femme allait apporter à son fils lorsque le subterfuge a été découvert. Soumise à une fouille systématique comme les autres visiteurs, elle a été très vite démasquée.

Investigation

En sortant tout ce qu'il y avait dans le panier, les agents pénitentiaires ont mis la main sur des rouleaux de cannabis prêts à être consommés. Le responsable de la prison a saisi la brigade territoriale de la gendarmerie nationale à Mananjary, qui à son tour a laissé l'affaire au chef de la police judiciaire de la gendarmerie locale.

Le même jour, l'affaire a été communiquée au procureur auprès du parquet du tribunal de première instance de Mananjary. Sans équivoque, ce dernier a ordonné qu'une perquisition soit effectuée au domicile de la passeuse.

Muni d'un mandat, les enquêteurs ont passé au peigne fin le foyer de celle-ci. L'opération s'est avérée payante. Lors des fouilles, ils ont retrouvé une autre quantité conséquente de cannabis, cachée dans la maison. Hier, la gendarmerie travaillait encore d'arrache-pied sur l'affaire. La dame incriminée a été soumise à un interrogatoire afin de remonter jusqu'au dealer, à qui elle se procurait la drogue. À la fin de l'enquête, la dame aurait avoué que son fils, placé sous les verrous, lui aurait commandé le chanvre pour le revendre à ses codétenus.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.