Madagascar: Mahajanga - Montée des eaux dans les quartiers bas

La région Boeny et la ville de Mahajanga subissent les affres et conséquences apportées par la zone perturbée et la dépression tropicale dans le Canal de Mozambique depuis vendredi à 1h du matin.

Une grande bourrasque a éclaté hier vers minuit suivie d'une pluie diluvienne. L'orage a duré plusieurs heures et toute la journée, suivie d'une pluie intermittente dans l'après-midi. Les eaux sont montées dans les quartiers bas et ceux autour du vallon de Metzinger dont à Mahavoky avaratra, Tsararano ambany, Tsararano anosikely ainsi qu'à Aranta et Fiofio.

La pluviométrie est montée considérablement en moins de 24h à Mahajanga.

D'après le responsable du service de la météo de Mahajanga, on craint une montée des eaux et fortes crues notamment à partir à 15h ce jour dans les districts de Mahajanga 1, Marovoay, Ambato Boeny et à Soalala, l'eau montera dès 9h ce matin.

« Des rafales de vent fort jusqu'à 55km /h sont attendus à 13h. Durant deux à cinq jours, des fortes pluies va s'abattre dans la région Boeny et entre le district de Maintirano à Besalampy », a expliqué le Responsable.

La région Boeny en alerte rouge. Les pirogues, bacs ainsi que les vedettes rapides et boutres sont interdits de naviguer depuis vendredi jusqu'à demain dimanche.

Les élèves des EPP et CEG étaient renvoyés chez eux hier après-midi à cause de la pluie diluvienne. Des commerces étaient fermés hier toute la journée dont ceux devant la Croix-Rouge e t à Mahajanga be. Les activités économiques ont tourné au ralenti hier en raison de l'orage.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.