Madagascar: Lutte contre la Covid-19 - Une opération coup de poing se déclenche

Le ministère de la Santé publique réalise sa stratégie pour affronter l'hiver. Ses agents se lance dans la recherche des cas actives et dans la sensibilisation de masse.

Et c'est parti pour la réalisation de la stratégie anti-covid, pour faire face à la période hivernale, la saison propice à la propagation du virus de Covid-19. Une quinzaine de véhicules ont quitté le ministère de la Santé publique à Ambohidahy, hier matin, et se sont répartis sur différents axes, pour une « opération coup de poing », dans la ville d'Antananarivo, l'épicentre de l'épidémie. « Nous réalisons, à partir de ce jour, (ndlr: hier), le plan anti-Covid-19 de l'hiver », lance le Dr Manitra Rakotoarivony, directeur de la Promotion de la santé auprès du ministère de la Santé publique. La principale mission des agents de santé : couper la chaîne de transmission du virus de Covid-19.

La recherche active des cas figure parmi leurs principales activités. Les agents de santé se déplacent chez les personnes testées positives au coronavirus et examinent les cas contacts. Ils ne viennent pas les mains vides. Ils distribuent des médicaments préventifs et curatifs, du covidorganics (CVO) notamment. Ils ont avec eux des kits de prélèvement, si le test est nécessaire. « Le test est réalisé si l'individu présente des symptômes suspects ».

Distanciation physique

Lutter contre le coronavirus, c'est avant tout, faire respecter les gestes barrières. L'équipe du Dr Manitra Rakotoarivony dans la direction de la Promotion de la santé a organisé des mobilisations sociales dans plusieurs quartiers et sur les voies publiques, avec des véhicules sonorisés, hier, pour rappeler ces gestes barrières. Lorsque les masques couvrent bien le nez et la bouche, lorsque la distanciation physique de un mètre est respectée, lorsqu'on se lave les mains fréquemment avec du savon, le risque d'attraper le virus de Covid-19 diminue. Des gestes simples et efficaces, mais qui sont de plus en plus oubliés par la population. Le ministre de la Santé publique, le professeur Hanitrala Jean Louis Rakotovao, fait appel à tous les responsables de prendre des mesures pour faire respecter les mesures sanitaires anti-covid-19. Il prévient que si ce relâchement des gestes barrières continue, le retour au confinement sera inévitable, d'ici peu. Malheureusement, le ministre de la Santé publique semble prêcher dans le vide. Personne ne semble être préoccupé par le risque d'attraper le virus de Covid-19 : beaucoup ne portent plus de masque et se soucient peu de respecter la distanciation physique.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.