Cote d'Ivoire: Législatives 2021 - 34 000 forces de défense et de sécurité mobilisées pour sécuriser le scrutin

Les grands commandements se sont réunis le vendredi 5 mars, à l'état-major général des armées pour faire le point sur l'opération Vision 255/21. C'est une opération de sécurisation des législatives qui ont lieu ce samedi 6 mars.

Le chef d'état-major général des armées, le général de corps d'armée Lassina Doumbia, avait à ses côtés le général de corps d'armée, commandant supérieur de la gendarmerie, Alexandre Apalo Touré, le directeur général de la police nationale, l'administrateur général Youssouf Kouyaté ainsi que leurs plus proches collaborateurs.

Le chef d'état-major général des armées a indiqué, à cette occasion, qu'il s'est agi de faire le point sur le déploiement du personnel de la police, de la gendarmerie et de l'armée sur le terrain, en prélude au scrutin électoral de ce 6 mars 2021.

«Nous notons avec satisfaction que nos troupes et les moyens ont été déployés à cent pour cent sur le terrain. En plus, nos hommes sont dans des conditions satisfaisantes pour accomplir leur mission», a-t-il indiqué d'emblée.

A propos du nombre de forces de défense et de sécurité mobilisées pour cette opération, le chef d'état-major général a indiqué qu'il s'agit de 34 000 hommes environ déployés sur toute l'étendue du territoire ivoirien. «A peu près 34 000 hommes ont été mobilisés. La police et la gendarmerie ont mobilisé deux fois 14 000 hommes. Quant aux militaires, ils sont environ 5 000 », a-t-il déclaré.

Il a fait remarquer que le grand nombre de cet effectif fourni par la police et la gendarmerie s'explique par le fait qu'il s'agit «d'une mission de sécurité publique». De ce fait, « la police et la gendarmerie sont en première ligne et les militaires en soutien », a-t-il expliqué.

Toujours sur les lieux... Le patron des armées de Côte d'Ivoire a fait savoir, par ailleurs, qu'après avoir sécurisé les activités en amont du scrutin, ces hommes, à partir d'aujourd'hui, «vont se concentrer sur le scrutin électoral à proprement parler». A ce propos, il a souligné que leur champ de sécurisation s'étend aussi bien sur «les emprises de la Cei » que sur le convoyage du matériel électoral, les lieux de vote, les axes interurbains et à grande circulation. Idem pour le convoyage des urnes vers les lieux de compilation, ainsi que la publication des résultats. «Avant de nous retirer, nous serons toujours sur les lieux pour nous assurer que la situation est calme», a tenu à préciser le général Lassina Doumbia.

Dans tous les cas, a-t-il rassuré, «il s'agit de mettre tout en œuvre pour permettre aux populations d'aller sur les lieux de vote en toute sécurité». Il a assuré, également, que ses hommes disposent d'unités mobiles pour intervenir rapidement en cas de trouble à l'ordre public. Il a souligné qu'il y a eu certes des «incidents majeurs» dans des localités identifiées auparavant comme zones chaudes. Mais il s'agit d'accidents dus à des cortèges de candidats, quelques troubles à Duékoué, affrontements entre militants de mêmes partis à Koumassi, acte de vandalisme sur le véhicule d'un candidat à Issia...

«Mais globalement, la situation est calme sur l'ensemble du territoire. Il faut remarquer que les populations, elles-mêmes, sont disposées à aller à des élections apaisées», a rassuré le général Lassina Doumbia. Il faut noter que l'opération Vision 255/21 a débuté le 2 mars et prendra fin le 9 mars prochain.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.