Congo-Brazzaville: Justice - Kalev Mutond à nouveau visé par un mandat de comparution

L'ex-patron des services des renseignements congolais, poursuivi pour tortures physiques et morales, arrestations arbitraires, détentions illégales, menaces de mort, selon des plaintes déposées contre lui devant la justice, y serait contraint s'il ne se présente pas à cette deuxième convocation.

L'ancien administrateur général de l'Agence nationale des renseignements (ANR), Kalev Mutond, est de nouveau invité à comparaître, le 9 mars, au Parquet général près la Cour d'appel Kinshasa/Matete. Le mandat de comparution délivré contre lui indique que l'ex-patron des services de renseignements congolais est convoqué pour être entendu sur des faits infractionnels lui imputés. Ce document précise également qu'à défaut de se présenter, Kalev Mutond y sera forcé conformément à la loi. « ... lui faisons savoir que faute de ce faire, il lui sera contraint conformément à la loi », peut-on lire dans ce document signé par l'avocat général et officier du ministère public, Robert Kumbu Phanzu.

Une deuxième convocation pour Kalev

Il est rappelé que c'est pour la deuxième fois que l'ancien patron de l'ANR est convoqué à comparaître. Convoqué, pour la première fois, pour le 18 février, au Parquet général près la Cour de Kinshasa/Gombe, Kalev Mutond a joué aux abonnés absents. L'ex-patron des renseignements congolais avait tout simplement rejeté ce mandat de comparution, arguant qu'il n'avait pas été saisi de manière formelle. Alors que des sources judiciaires renseignaient qu'une convocation avait été déposée en bonne et due forme dans sa résidence.

Le procureur général près la cour d'appel avait, quant à lui, écrit à l'actuel administrateur de ce service, en vue de son autorisation préalable avant d'engager des poursuites contre son prédécesseur. Il est indiquait que ce dernier l'a autorisé. Plusieurs plaintes seraient déposées à la justice contre Kalev Mutond notamment pour tortures physiques et morales, arrestations arbitraires, détentions illégales, menaces de mort. Parmi les plaignants, il y a entre autres le Congolais Jean-Claude Muyambo.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.