Congo-Kinshasa: Processus électoral - Des diplomates européens s'imprègnent du déroulement des actes préparatoires

Avec pour résidence Kinshasa, les diplomates de quatre pays européens accrédités en République du Congo, à savoir Espagne, Suède, Royaume-Uni et Suisse, ont échangé le 5 mars avec le président de la Commission nationale électorale indépendante (CNEI), Henri Bouka.

« Nous sommes venus pour échanger avec les différentes institutions de la République du Congo, notamment le président de la CNEI qui a eu l'amabilité de nous recevoir aujourd'hui pour nous expliquer et renseigner sur la tenue de l'élection présidentielle du 21 mars prochain. Nous le remercions pour cela », a expliqué le chef de mission adjoint de l'ambassade d'Espagne, Alvaro de Travesedo, qu'accompagnait, entre autres, Matilda Schedwin, conseillère politique et économique de l'ambassade de Suède.

Le président de la CNEI a, de son côté, remis à ses hôtes une compilation des textes régissant le processus électoral en République du Congo.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.