Congo-Brazzaville: Football féminin - La CAF en quête du pays devant abriter la Ligue des champions

La Confédération africaine de football (CAF) a lancé officiellement, le 4 mars, l'appel à candidatures pour l'organisation de la Ligue des Champions féminine, Total 2021.

Le processus d'appel à candidatures pour l'accueil de la toute première édition de la Ligue des Champions féminine de la CAF Total est désormais lancé. Les pays désireux d'abriter cette compétition sont appelés à déposer leur candidature.

Le tournoi final de la Ligue des Champions féminine de la CAF Total sera organisé pendant la période d'octobre, novembre ou décembre de chaque année, conformément à la décision du comité exécutif de la CAF.

Pour cette édition 2021, sept équipes se qualifieront pour le tournoi final à l'issue des éliminatoires organisées dans chaque union zonale, en plus du club champion du pays hôte qui est qualifié d'office.

Les fédérations nationales sont priées de soumettre leur dossier de candidature présentant les stades (deux stades sont exigés) et les terrains d'entraînement (quatre sites d'entraînement au moins), les plans d'hébergement (pouvant accueillir les huit équipes), ainsi que la garantie officielle du gouvernement. La date limite de réception des dossiers de candidature est fixée au 31 mars 2021.

La Fédération congolaise de football voulait frapper un grand coup la saison dernière en lançant, en avril, le championnat national direct du football féminin. Mais, avec la crise sanitaire due à la pandémie du coronavirus, ce projet qui devrait permettre de relancer la machine est resté dans les tiroirs.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.