Sénégal: Discours d'apaisement face aux manifestations - Antoine Félix Diome rate sa copie

Alors que la sortie du président de la République était fortement attendue par tous les acteurs, après trois jours d'intenses manifestations ayant causé près de sept morts à travers le pays, ce fut finalement le ministre de l'Intérieur qui s'est investi à la tâche pour apaiser la situation sociale et politique.

Seul hic, le discours de Félix Antoine Diome n'a vraisemblablement pas captivé les attentions. Devant la presse, le successeur d'Aly Ngouille Ndiaye a déclaré que le gouvernement du Sénégal va mettre tous les moyens nécessaires pour traquer les manifestants qui ont semé le trouble à l'ordre public, qui ont pillé les commerces et blessés des personnes.

Le ministre de l'Intérieur indique à cet effet que ces personnes seront trouvées, arrêtées et traduites en justice.

Présentant dans la foulée les condoléances du gouvernement du Sénégal aux familles de 4 personnes (ou six selon diverses sources) qui ont perdu la vie durant ces manifestations, Antoine Félix Diome a annoncé sous peu l'allègement du couvre-feu sanitaire. Non sans manquer d'appeler les jeunes manifestants au calme.

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.