Congo-Brazzaville: Covid-19 - Un protocole sanitaire à observer en période électorale

Tenant compte des mesures préventives susceptibles fixées par la Coordination nationale de gestion de la pandémie de Covid-19, le ministère en charge de la Santé a défini un protocole sanitaire à respecter par les candidats et militants, pendant les opérations électorales allant de la campagne au vote.

« En conformité avec les principes généraux de prévention de la Covid-19, de protection et de promotion de la santé, les responsables politiques et les populations qui participeront aux opérations électorales sont tenus d'observer les mesures sanitaires », souligne le protocole signé par la ministre de la Santé, de la Population, de la Promotion de la femme et de l'Intégration de la femme au développement, Jacqueline Lydia Mikolo.

Prévenir la contamination

Il est question, à ce sujet, de veiller au port obligatoire et conforme du masque de protection pour tout participant à un rassemblement à caractère politique. Les organisateurs des rassemblements sont priés de mettre à la disposition des participants des dispositifs de lavage des mains : cubitainer ou solutions hydro-alcooliques...

Messages de campagne

Le protocole sanitaire appelle à intégrer dans les discours de campagne les mesures barrières ; D'afficher dans les lieux de rassemblement les supports de communication sur la prévention contre la Covid-19 : distanciation physique, hygiène des mains, port obligatoire et conforme de masque...

Hygiène et distanciation physique

La désinfection des moyens de transport en commun utilisés pendant les opérations pré-électorales et électorales est inscrite dans le protocole. Organiser les rassemblements dans les espaces ouverts en écourtant leur durée ; Nettoyer régulièrement les instruments de communication : microphone, magnétophone... font partie des mesures édictées par ledit protocole.

Par ailleurs, les contrôles sanitaires et sécuritaires aux points d'entrée et de sortie des départements de Brazzaville et de Pointe-Noire doivent être renforcés. Les mesures de suivi des contacts au cas où un malade serait identifié parmi les participants à un rassemblement sont définies. L'exhortation est de rester chez soi en cas de symptômes évocateurs ou de suspicion de Covid-19.

« Les cellules départementales de riposte contre la pandémie sont tenues d'accompagner les partis politiques et les candidats indépendants dans la mise en œuvre de ce protocole », conclu le document qui définit les mesures de prévention pendant les opérations électorales.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.