Maroc: Hausse des ventes de voitures neuves à fin février

Les ventes de voitures neuves au Maroc se sont chiffrées à 27.446 unités au titre des deux premiers mois de cette année, en hausse de 6,23% par rapport à fin février 2020, ressort-il des statistiques mensuelles de l'Association des importateurs de véhicules automobiles au Maroc (AIVAM). Par segment, le nombre des nouvelles immatriculations de véhicules particuliers s'est établi à 24.221 unités, en progression de 5,34% par rapport à fin février 2020, tandis que celui des véhicules utilitaires légers s'est chiffré à 3.225 unités (+ 13,4%), selon la même source.

La marque Dacia occupe toujoursla première marche du podium des voitures particulières, avec une part de marché de 29,23%, soit 7.081 nouvelles immatriculations depuis le début de l'année (+1,33%), suivie de Renault qui a écoulé 3.119 nouvelles unités(part de marché de 12,08%), de Hyundai (2.068 unités et 8,54% en part de marché) et de Peugeot (1.785 véhicules et part de marché de 7,37%). En ce qui concerne les véhicules utilitaires légers (VUL), les ventes de la marque chinoise Dongfeng Sokon (DFSK) ont bondi de 52,38% à 704 unités, soit une part de marché de 21,83% sur la période, devançant Ford (406 immatriculations et une part de 12,59%) et Mitsubishi (341 unités et 10,57%).

S'agissant des ventes des voitures "Premium", Audi a écoulé 547 unités à fin février 2021, soit une part de marché de 2,26%,suivie de BMW avec 423 unités(1,75%) et de Mercedes avec 440 véhicules (1,82%). Sur le seul mois de février, le nombre des nouvelles immatriculationss'est établi à 14.111 unités, en hausse de 5,84% par rapport au même mois une année auparavant. La répartition par segment fait ressortir une hausse des VP de 6,25% à 12.542 unités et des VUL de 2,62% à 1.569 unités.

A La Une: Maroc

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.