Ile Maurice: Arrestation de l'avocat Akil Bissessur - Motion de radiation d'accusation présentée

Le 18 mars. C'est la date à laquelle le représentant du bureau du Directeur des poursuites publiques, communiquera sa position quant à la motion de radiation d'accusation, présentée par les avocats Mes Yousuf Mohamed, Senior Counsel, Ashley Hurhangee, et Samad Golamaully, qui représentent les intérêts de Me Akil Bissessur.

Selon les hommes de loi, l'accusation de 'breach of Information and Communications Technologies Act (ICTA) doit être abandonnée, étant donné, disent-ils, que l'enquête a été menée de façon arbitraire, illégale et dictatoriale. «C'est une investigation qui concerne un nominé politique, proche du pouvoir et des politiciens. La police n'a même pas pris le temps de vérifier si Sherry Singh a acquis ses biens à la sueur de son front ou pas. Ils ont tout simplement procédé à l'arrestation de notre client sans enquête approfondie, » argue Me Ashley Hurhangee.

Me Yousuf Mohamed estime que si une accusation formelle est déposée, il aura l'occasion de contre-interroger le Chief Executive Officer (CEO) du Mauritius Telecom. Ce dernier qui a porté plainte contre le membre du barreau l'accusant d'avoir diffusé une vidéo intitulée « unexplained wealth - rags to riches » sur sa page Facebook, et dans laquelle il fait des allégations quant à sa propriété à Ébène. «Si un procès est intenté, je me ferai le plaisir de contre-interroger l'altesse royale Sherry Singh. C'est malheureux de dire que dans un pays de la République, certain se qualifie comme prince,» martèle le Senior Counsel.

Le représentant du DPP devra statuer s'il va objecter à ladite motion ou pas.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.