Algérie: Le pays prend part au 14e Congrès des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale

Alger — Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Belkacem Zeghmati, présidera la délégation algérienne de haut niveau prenant part au 14e Congrès des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale, devant se tenir par visioconférence du 7 au 12 mars en cours à Kyoto (Japon), indique samedi un communiqué du ministère de la Justice.

Selon le ministère, l'Algérie devra prendre part à cet évènement mondial organisé cet année sous le thème "Faire progresser la prévention de la criminalité, la justice pénale et l'état de droit: vers la réalisation du programme de développement durable à l'horizon 2030", en présence de l'ambassadeur de l'Algérie au Japon, de la représentante de l'Algérie au Bureau permanent des Nations unies à Vienne et des représentants de plusieurs secteurs concernés par le thème.

Le Garde des sceaux devra prononcer une allocution lors de cette réunion de haut niveau qui se penchera sur "les stratégies globales pour la prévention du crime et la réalisation du développement socioéconomique, les approches intégrées pour relever les défis auxquels fait face le système de la justice pénale, les approches multidimensionnelles adoptées par les Gouvernements afin de renforcer la souveraineté de la loi, et la coopération internationale et la fourniture d'une assistance technique afin de lutter contre toues les formes de criminalité", précise-t-on de même source.

Il constitue également "une opportunité pour échanger les expériences susceptibles d'imposer la souveraineté de la loi et de lutter contre les nouvelles formes de criminalité et les crimes dangereux", conclut le communiqué.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.