Cote d'Ivoire: Observation des Législatives 2021 - Indigo Côte d'Ivoire note un scrutin apaisé

L'élection des députés à l'Assemblée Nationale du 06 Mars, s'est déroulée dans un environnement relativement apaisé sur l'ensemble du territoire avec des incidents observés dans un certain nombre de localités, a déclaré Arsène Konan, coordonnateur des programmes de Indigo Côte d'Ivoire.

Il a donné cette information lors d'une conférence de presse organisée le dimanche 7 mars, à Pullman Hôtel au Plateau.

Dans ce qu'il appelle déclaration préliminaire, il a indiqué que pour le scrutin du 06 mars 2021, Indigo Côte d'Ivoire a recruté, formé et déployé 500 observateurs et observatrices citoyens mobiles dont 34% de femmes, chargés du suivi des opérations de vote à l'intérieur des bureaux et de scruter l'environnement sociopolitique et sécuritaire dans lequel se déroule le scrutin.

« Cette déclaration préliminaire se fonde sur les rapports de 477 des observateurs Indigo Côte d'Ivoire accrédités par la Commission Électorale Indépendante (CEI) et déployés sur le terrain le jour de scrutin. Ces observateurs ont visité au total 1429 bureaux de vote pendant toute la journée de l'élection », a appuyé Arsène Konan.

Toutefois, il a fait remarquer que Indigo CI déplore l'utilisation des réseaux sociaux et autres canaux de communication par certains candidats pour autoproclamer leurs victoires, semant ainsi, les germes de révolte au sein de leurs partisans.

Selon lui, ceci constitue une violation du code de bonne conduite des partis et groupements politiques. Pour ce faire, dit-il, Indigo, appelle les candidates et candidats au respect scrupuleux du code de bonne conduite auquel ils ont librement adhéré et signé.

« 99% des bureaux observés par Indigo Côte d'Ivoire ont ouvert avant 10h. Le matériel électoral (urne, isoloir, kit d'authentification biométrique, encre indélébile, bulletins de vote) était disponible dans la quasi-totalité des bureaux observés à l'ouverture », souligne-t-il.

A l'issue de ces élections législatives, Indigo Côte d'Ivoire a formulé des recommandations. A la Cei, Indigo Côte d'Ivoire prie la Cei entre autres de procéder à la publication des résultats bureau de vote par bureau de vote dans un format analysable et ce dans des délais raisonnables avant la fin de la période des recours dans toutes les circonscriptions électorales favorisant ainsi la transparence des résultats.

Aux partis politiques, il est demandé de ne pas diffuser de résultats avant la proclamation provisoire de ceux-ci par la CEI et ne pas s'autoproclamer ou proclamer la victoire d'un candidat avant la proclamation provisoire par la CEI tel que prévu à l'article 13 du code de bonne conduite des partis et groupements politiques.

Aux populations, Indigo Côte d'Ivoire demande de demeurer calmes et éviter de relayer des fausses informations et des discours de haine sur les réseaux sociaux ;

S'engager à l'approfondissement du processus électoral en exerçant de manière régulière leurs droits de votes qui passe par une inscription massive sur les listes électorales et au vote afin de légitimer les institutions démocratiques du pays.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.