Sénégal: La Gendarmerie met en garde contre le pillage de ses casernes

Dakar — Le Haut Commandant de la Gendarmerie nationale invite les populations à préserver ses casernes et à éviter d'engendrer une situation favorable à la criminalité.

Des casernes de la Gendarmerie nationale ont été prises pour cible par des manifestants, lors des violentes manifestations survenues entre jeudi et samedi.

La brigade de Diaobé (sud) a été prise d'assaut, et voitures qui s'y trouvaient ont été incendiées, dans la journée de samedi, a appris l'APS de sources locales.

"A ce rythme, ces destructions annihileront sans nul doute les efforts fournis durant ces années pour relever le niveau de sécurité des personnes et des biens", prévient le Haut Commandement de la Gendarmerie nationale, dans un communiqué.

Il rappelle que les infrastructures de la Gendarmerie abritent des armes, des munitions et des explosifs.

"Les commandants de caserne ont reçu des instructions pour prendre toutes les dispositions nécessaires [à] la sauvegarde de leurs cantonnements, conformément aux lois et règlements en vigueur", ajoute le communiqué.

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.