Sénégal: Les cours en présentiel suspendus dans les universités pour une semaine

Dakar — Le ministère de l'Enseignement supérieur a annoncé dimanche une suspension des enseignements universitaires se déroulant en présentiel, pendant une semaine, à partir du lundi 8 mars à 8 heures.

Les cours en présentiel reprendront lundi 15 mars à 8 heures, selon un communiqué du ministère.

La décision, qui concerne les universités publiques et privées, selon la même source, a été prise en vue de "la sécurité" et de "la préservation de l'intégrité" des étudiants, des enseignants et du personnel administratif des universités.

Les instituts supérieurs d'enseignement professionnel et les établissements privés d'enseignement supérieur sont également concernés par cette mesure.

Le ministère "réitère son appel à la sérénité et à l'apaisement dans les espaces pédagogiques et sociaux".

Cette décision a été prise en raison des violentes manifestations survenues dans le pays depuis l'arrestation de l'opposant Ousmane Sonko, survenue mercredi 3 mars.

M. Sonko, député, candidat à l'élection présidentielle de 2019, est accusé de "viols répétés" et de "menaces de mort" portées sur lui par une employée d'un salon de beauté et de massage situé à Dakar.

Il est également poursuivi en justice "trouble à l'ordre public" et "participation à une manifestation non autorisée".

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.