Algérie: Un wébinaire international mercredi sur la lutte contre les occupations israélienne et marocaine

Washington — Un wébinaire international sur la lutte contre les occupations israélienne et marocaine sera organisé mercredi avec la participation de trois militants des droits humains pour partager l'expérience de la résistance pacifique sahraouie et palestinienne, a annoncé le professeur de politique et d'études internationales à l'Université américaine de San Francisco, Stephen Zonés, dans un tweet.

"Ce mercredi à 10h je ferai partie d'un panel avec trois militants des droits humains (un Marocain, un Sahraoui et un Palestinien) sur le lien entre les luttes contre les occupations israélienne et marocaine", a précisé Stephen Zonés dans son tweet.

A ce panel, prendront part trois militants des droits de l'Homme, dont une Sahraouie et un Palestinien, pour parler de "l'illégalité des occupations et des annexions" et comment celles-ci constituent une "menace pour la paix mondiale", mais aussi de la résistance sahraouie à l'occupation marocaine et aux "violations des droits humains".

Lors de ce wébinaire, Stephen Zunes, analyste politique américain, fournira une "perspective académique" sur le conflit au Sahara occidental et le conflit israélo-palestinien, notamment après la reconnaissance par l'ex-président américain Donald Trump de la prétendue souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental en échange de la normalisation entre le régime marocain et l'entité sioniste.

Les trois militants qui prendront part, au panel, sont la militante sahraouie Salka Barca, née à Laâyoune occupée et qui a travaillé avec plusieurs organisations dans le cadre de la sensibilisation de la cause sahraouie, telles que l'American Friends Service Committee et le Sahara Fund aux Etats-Unis, le militant palestinien Mubarak Awad qui s'était rendu au Sahara Occidental en 2015, et le militant marocain des droits de l'Homme Kamal Lfahssi.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.