Maroc: Assistantes sociales des FAR, des femmes de cœur dévouées au bien-être de leurs frères et sœurs d'armes

Rabat — Fondée le 1er novembre 1963, la Direction générale des services sociaux (DGSS) des Forces armées royales (FAR) a toujours accordé la part belle à la gente féminine, des assistantes sociales dotées du statut de militaires, dévouées au bien-être de leurs frères et sœurs d'armes et de leurs familles.

A première vue, force est de constater que le débat sur la question de la parité est révolue au sein de cette institution militaire névralgique présidée depuis le 06 mars 1982 par Son Altesse Royale la Princesse Lalla Meryem.

Sillonnant avec une ferveur manifeste les couloirs, les halls et les bureaux des différents services sociaux centralisés dans cet édifice moderne, ces femmes en uniforme, tous grades confondus, qui fêtent avec allégresse la Journée internationale des femmes à l'exemple de leurs concitoyennes, mènent le combat quotidien de l'accompagnement et de la proximité en faveur de leurs compagnons de lutte en matière sociale.

Pour la plupart de ces soldats de l'ombre, à l'instar de la Lieutenant-Colonel Ikram Habibi, c'est un rêve d'enfants devenu réalité. Issue d'une famille de militaires et vouant une admiration sans limite pour son père, cette cheffe de la division gestion courriers et documents au sein de la DGSS affirme avoir été imprégnée, depuis sa plus tendre enfance, par ce milieu autrefois réservé aux hommes.

Grâce à une éducation axée sur la discipline et la rigueur, Ikram Habibi s'est aisément frayée un chemin au sein des FAR en gravissant les échelons jusqu'à atteindre le grade de Lieutenant-Colonel dans son domaine de prédilection qui consiste à "apporter aide et assistance aux militaires et à leurs familles".

Après avoir décroché son baccalauréat option sciences expérimentales en 1994, la Lieutenant-Colonel vouée à embrasser la carrière de militaire a rejoint la 16ème promotion du Centre d'instruction des services sociaux des FAR en qualité d'élève officier assistante sociale, avant d'être affectée, au terme de sa formation, à la Délégation des services sociaux auprès de la Place d'armes d'Oujda.

Se réjouissant de la formation continue qu'offre les FAR et de l'obtention de son cours d'État-major au sein du collège Royal d'enseignement militaire supérieur à Kénitra, la carrière du Lieutenant-Colonel Habibi a été marquée par plusieurs grandes dates qu'elle partage avec enthousiasme comme celle de sa participation au contingent marocain déployé au Kosovo en l'an 2000 au sein du détachement social.

Fière de son appartenance à la "famille des FAR" comme elle se plaît à dire, la Lieutenant-Colonel souligne la forte participation de la femme militaire marocaine aux opérations extérieures, notamment en Somalie, où l'assistance sociale militaire, tout grade confondu, a été présente sur les lieux dès 1993 dans le cadre de l'Opération "Rendre espoir", en sus de sa participation significative aux contingents déployés en République démocratique du Congo et en République Centrafricaine.

"Le Haut commandement de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Chef suprême et Chef d'État-Major Général des FAR a donné un nouvel élan à cette institution basé sur le principe d'égalité que ce soit en terme de formation, de formation continue ou des nomination aux postes de responsabilité", a-t-elle affirmée lors d'un entretien accordé à la MAP, à l'occasion de la célébration de la journée mondiale de la femme.

Dans cet effort en faveur de la famille des FAR, la DGSS n'a pas oublier les enfants des militaires, une attention particulière a été accordée dans le cadre des actions sociales des FAR. Les murs ornés de dessins, de peintures et de photos de classes d'enfants de militaires qui se succèdent depuis près de trois décennies, la crèche jardin d'enfants des FAR n'a rien à envier aux établissements répondant aux normes internationales.

Équipée d'une technologie de pointe et dotée de salles de classes, d'une aire de jeux, d'une cantine, d'une bibliothèques, et d'une salle de musique, cette structure qui a été inaugurée en 1994 par SAR la Princesse Lalla Meryem, présidente des œuvres sociales des FAR, accueille les enfants de militaires, officiers, sous-officiers et militaires de rang ainsi que les enfants du personnel civil de l'administration de la Défense nationale âgés entre 3 mois et 5 ans.

Ayant effectué sa formation au centre d'instruction des services sociaux des FAR, le Commandant Zineb Foutih, directrice de la crèche jardin d'enfants des (FAR) a occupé plusieurs fonctions au titre d'assistante sociale, notamment à la délégation de la Place d'arme de Rabat-Salé, avant de participer, elle-aussi, au contingent marocain déployé Kosovo en 2004 sous l'égide de l'OTAN.

Cette mission a constitué pour elle une expérience nouvelle et enrichissante, dit-elle, en plus de faire part de sa "chance d'avoir consolidé son enseignement par une formation spécialisée relative à l'accompagnement des enfants autistes".

Forte de ses "éducatrices et de son personnel administratif qualifié qui s'attèle à la gestion de cette crèche sans ménager aucun effort pour répondre aux besoins et aux exigences pédagogiques de nos enfants", le Commandant tient à souligner que "la réussite de cette institution sociale pionnière revient principalement à la Haute sollicitude de SM le Roi, Chef suprême et Chef d'État-Major Général des FAR, et à la présidence effective de SAR la Princesse Lalla Meryem, présidente des services sociaux des FAR".

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.