Madagascar: Me Hanitra RAZAFIMANANTSOA - « Être femme leader politique devrait revêtir du courage »

interview

Toutes les femmes du monde sont à l'honneur à l'occasion de la célébration de la journée internationale consacrée au droit de la femme, en cette date de 8 mars. Maître Hanitra Razafimanantsoa, politicienne, partage ses expériences au cours de cette interview qu'elle a accordée à L'Express de Madagascar.

Quels sont vos atouts et vos faiblesses sur le côté politique?

Mes Atouts et mes faiblesses. Ceux qui ont observé mon parcours et ma manière de faire la politique connaissent beaucoup mieux ces points. Cependant, les expériences acquises dans ma carrière d'avocat et la connaissance dans le monde juridique, ma passion de soutenir les autres, de suivre des documentaires sur la politique et les personnalités publiques, l'observation de la vie politique à Madagascar m'ont beaucoup aidé depuis mon enfance et ma jeunesse. La capacité d'adaptation à toute situation, l'audacité de se présenter devant le public, lutter contre l'injustice sont mes atouts. Être femme constitue parfois une faiblesse mais la perception s'évolue progressivement. Elle subit les influences culturelles et le jugements par apparence apportées par des gens. Je reconnais cette foisci que le charisme et l'esprit de leadership demeurent en moi. Même en face des personnes ayant de différente idéologie, j'ai la capacité d'ouverture à toute discussion, j'ai l'esprit ouvert et flexible mais intransigeante et sévère selon le cas. Ces points devraient être des atouts mais aussi des faiblesses.

Quelles sont vos expériences pour devenir femme leader politique?

C'est mon caractère et ma manière de garder toujours l'équilibre et l'objectivité.

De par mes expériences en tant qu'avocat de convaincre, de réagir ou aussi de s'abstenir, de défendre des arguments ou des preuves tangibles, le leadership se crée automatiquement dans tout le secteur. Être un leader se repose d'abord sur le caractère inné et vient ensuite les connaissances. « On nait leader, on ne devient pas leader», c'est ce que les gens disent et je partage la même vision. Vous êtes leader c'est parce que vous êtes leader. Si vous n'êtes pas leader, c'est parce que vous ne l'êtes pas.

Quel défi avez-vous relevé pour obtenir le statut d'un leader?

Comme tous les gens, j'ai toujours appris et continue d'apprendre, confier toute la planification à Dieu et croit en lui . Je suis actuellement membre d'un parti politique dirigé par un président. Je respecte la discipline mais cela n'empêche pas que je porte mon apport dans le parti car cela est déjà écrit à l'Esther 8:6a, « comment pourrais-je voir le malheur qui atteindrait mon peuple? ».

Dans la politique, quels sont les blocages?

Les blocages sont nombreux. Les gens, la mentalité en font partie. La plupart des textes sont archaïques. Mais la violation de la Constitution et les lois en vigueur, l'égoïsme ou la quête d'intérêt personnel aggravent la situation. Le fait de délaisser le pays et son peuple figurent parmi d'énormes blocages. La terminologie entre la politique proprement dite et l'art de la politique constituent un réel problème puisque chacun a sa manière d'interpréter ces termes en sa guise. Dans ce cas, le rôle d'éveiller l'éducation politique aux citoyens appartient aux partis. En outre, l'État devrait assurer l'application des textes et leur conception selon l'évolution. Dans leur côté, ceux qui croient être politiciens, les intellectuels et ceux qui aiment leur patrie devraient être responsables et faire la politique. Ce pays a besoin des personnes intègres.

Quels sont les points à améliorer pour soutenir les femmes à devenir leader politique?

Les hommes et les femmes ont chacun leurs points faibles. Qu'il s'agisse de la politique politicienne ou de la simple politique, il faut qu'on revête de la motivation comme armure avant d'adhérer dans le monde politique. L'indécision, l'égoïsme, l'injustice, la corruption, l'hypocrisie (... ) sont les points faibles à améliorer. La coutume demeure un blocage dans la participation des femmes dans la politique, mais cela disparaîtra si les femmes revêtent du courage et montrent leurs atouts. Des femmes accomplissent quelque part les critères d'un leader. Elles ont aussi besoin d'un soutien.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.