Madagascar - Nations Unies - Un nouveau plan cadre de coopération en vue

S.E.M. Andry Rajoelina, président de la République de Madagascar

Le ministère de l'Economie et des finances mène à bien les discussions avec les bailleurs de fonds.

Après le Fonds Monétaire International qui a déjà bouclé les négociations pour le nouveau programme de la Facilité Élargie de Crédit, le Système des Nations unies prépare également avec les autorités malgaches son futur cadre de coopération.

Excellentes. Les relations de Madagascar avec les bailleurs de fonds se déroulent dans les conditions les plus normales. Un nouveau plan cadre de coopération entre Madagascar et les Nations unies est actuellement en cours d'élaboration.

Consultations nationales. Dénommé « Plan cadre de coopération des Nations unies pour le développement durable (UNSDCF) » pour le cycle 2021-2023, ce nouveau plan remplace l'actuel Plan cadre des Nations unies pour l'aide au développement (UNDAF) qui va se terminer en Juin 2021, après l'extension de son cycle initial couvrant la période 2015-2019. Des consultations nationales et des échanges en série de webinars ont été organisés conjointement par le ministère de l'Économie et des finances à travers la Direction générale de l'économie et du plan et les groupes de résultats du Système des Nations unies à Madagascar.

À cet effet, une note d'orientation stratégique pour le prochain cadre de coopération UNSDCF a été élaborée. Quatre priorités stratégiques alignées aux priorités nationales, définies dans le Plan Emergence Madagascar (PEM), ont été identifiées dans ce nouveau cadre de coopération avec les Nations unies. Il s'agit, en l'occurrence, du renforcement de la bonne gouvernance, de l'État de droit et de la sécurité, du développement du capital humain et l'exploitation du dividende démographique, de l'impulsion de la productivité du travail et de la création d'emplois productifs pour des revenus décents et une économie compétitive ; et enfin du renforcement de la gestion durable, résiliente et inclusive de l'environnement.

Retombées concrètes et palpables

Le ministère de l'Économie et des finances précise que « la note d'orientation stratégique a reçu l'approbation du Gouvernement lors du Conseil du Gouvernement en date du 10 février 2021. Le nouveau Plan Cadre de Coopération constitue un des instruments permettant d'aboutir à des retombées concrètes et palpables sur le terrain et d'accélérer la mise en œuvre de l'Agenda 2030 et le processus vers l'émergence du pays ». En tout cas, les principaux bailleurs de fonds multilatéraux de Madagascar affichent plus que jamais leur volonté de soutenir le développement du pays. À l'instar de l'Union européenne qui prépare également avec les autorités nationales le futur programme national indicatif à financer par le Fonds européen de développement.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.