Madagascar: Lutte / Championnats de Madagascar - Les cadors confirment leur statut

Le championnat de Madagascar des luttes disputé samedi en guise d'ouverture de saison au Gymnase d'Ankorondrano a vu la confirmation des cadors.

Chez les seniors dames, Emma Rasoanantenaina du Cosfa, engagée chez les moins de 57kg, n'a pas fait dans la dentelle pour s'offrir le titre national. Emma s'est imposée logiquement face à Malala Soloniaina du Cospn en finale. Bienvenu Andriamalala du Cospn (-57 kg), trois fois vice-champion d'Afrique et ancien pensionnaire du Centre International de Thiès a battu sans encombre Christophe Rakotondrabe du Cospn. Antonio Randriamalala a été sacré chez les moins de 92 kg en battant Backir Razanakoto du Cosfa en finale. Mais la surprise de la journée, c'était sans doute le sacre d'Arsène Randrianasolo en moins de 70 kg. Le militaire a dompté le tenant du titre Todisoa en finale; et ce juste en 20 secondes.

Qualification pour les J.O.

Ce championnat a permis à la fédération de détecter et de confirmer la place des lutteurs pour le tournoi qualificatif Afrique-Océanie des Jeux olympiques et les championnats d'Afrique, les deux rendez-vous prévus se dérouler à Marrakech (au Maroc) du 1er au 12 avril. Le sommet national du samedi a regroupé plus de 100 combattants. Les deux meilleurs combattants intégreront le regroupement à partir de cette semaine. « Nous allons aligner le plus de combattants possible au Maroc pour que la Grande Île ait plus de chance de se qualifier pour les Jeux Olympiques et, surtout, il y a des titres en jeu. Mais tout dépend du moyen financier que nous demandons au ministère de tutelle », a fait savoir le président de la Fédération malgache de lutte, Mamitiana Raveloson. La Fédération sollicite ainsi l'appui et le soutien du ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) pour honorer ces deux compétitions et le regroupement des combattants.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.