Madagascar: Behoririka - Trois chinois arrêtés pour intimidation et usurpation de titre

Vendredi dernier, trois ressortissants chinois ont été placés sous mandat de dépôt à la Maison centrale d'Antanimora après avoir été déférés au Parquet. Mercredi 3 mars, des éléments du commissariat du 1er arrondissement de la sécurité publique à Analakely et du Service central de la surveillance du territoire (SCST) à Anosy ont arrêté ces individus à Behoririka suite à un renseignement parvenu à la police, dénonçant la présence des trois chinois exerçant de la pression et de l'intimidation sur toutes les personnes qu'ils fréquentent dans un lieu de commerce dans ce quartier.

Le renseignement ajoute que l'un des suspects prétend être le directeur général d'une grande société ayant son siège en Chine. Nantis de ces informations, des policiers se sont alors rendus sur place pour les interpeller. La fouille effectuée sur eux a permis de découvrir que leurs visas de séjour ont déjà expiré en 2020. Ce qui signifie qu'ils sont des clandestins. Arrêtés, ils ont été conduits au Commissariat et placés en garde à vue pour la suite de l'enquête avant d'être présentés au Tribunal à Anosy, le 05 mars.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.