Tunisie: Un droit fondamental, un devoir citoyen

Aujourd'hui, lundi 8 mars, démarre le nouveau protocole sanitaire préconisé par la commission médicale scientifique en charge du suivi de l'évolution de la Covid-19 et de la définition des précautions que les Tunisiens doivent respecter dans le but d'empêcher que la pandémie ne se propage davantage et n'affecte les résultats déjà encourageants réalisés jusqu'ici, résultats qui commandent que la mobilisation demeure de mise et gagne en intensité, la finalité suprême étant d'éviter de tomber dans la précipitation en criant victoire avant terme comme ce fut les cas lorsqu'on a procédé à l'ouverture des frontières en croyant que la pandémie a vécu.

Aujourd'hui que l'expérience a montré que la Covid-19 a plusieurs facettes, qu'on découvre à un rythme de plus en plus soutenu, que la bataille anti-virus sera longue et que personne, plus particulièrement parmi les spécialistes, n'est en mesure de prévoir quand le monde pourra s'en débarrasser ou au moins la contenir, à l'instar des autres virus, il est du devoir de tous de se comporter comme l'exige la situation et de comprendre que s'astreindre au protocole sanitaire qui sera mis en œuvre à partir d'aujourd'hui constitue un acte citoyen à saisir comme un devoir patriotique qui participe de la concrétisation du droit absolu de chacun de nous à une citoyenneté active, un droit dont l'exercice doit être à la portée de tous, loin de la politique des deux poids deux mesures que beaucoup de Tunisiens n'ont pas manqué de dénoncer ces derniers jours, à la faveur des marches politiques antigouvernement et aussi progouvernement ayant investi la rue et ayant vu le rassemblement de plusieurs milliers de participants au mépris des règles les plus élémentaires de la prévention anti-Corona.

En tout état de cause, l'espoir reste de mise cette fois, et au vu des leçons que les Tunisiens ont déjà retenues, la veille citoyenne et la conviction générale de se comporter vis-à-vis du protocole sanitaire, comme l'ont montré les peuples des pays développés, finiront par triompher, par marquer les pratiques quotidiennes de tous sans exclusive, ni exception ou dépassement qui seraient tolérés ou protégés de la part d'une partie quelconque.

Dans les moments cruciaux et lors des étapes décisives par lesquels passent les peuples, il y a des décisions à prendre avec courage et audace et à mettre à exécution fermement et vigoureusement.

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.