Gabon: La femme à l'honneur en ce 8 mars 2021

Le 8 mars 2021 célèbre la Journée internationale des droits de la femme à travers le monde. L'occasion est donnée de rappeler la place de la femme qui s'avère être essentielle dans tous les aspects. Un être exceptionnel à qui l'on doit beaucoup d'admiration qui mérite d'être à l'honneur en ce jour.

Officialisé par les Nations Unies en 1977, la journée internationale des droits de la femme. Cette journée est l'occasion de réaffirmer l'importance de la lutte des droits de la gente féminine qui, jusque-là est marginalisée dans certaines contrées et ce, malgré les combats menées dans le passé pour envisager un avenir radieux pour le futur.

Initié par le Parti Socialiste d'Amérique (Socialist Party of America) le 28 février 1909, elle eût un engouement qui s'est propagé jusqu'en Europe. Ainsi, en 1917 pendant la Révolution soviétique, les femmes russes avaient choisi le dernier dimanche du mois de février pour faire la grève en ce sens.

Grève qui portera ses fruits puisque la Russie soviétique est le premier pays à officialiser la journée de la femme en 1921 et en fait un jour férié, mais non chômé jusqu'en 1965. L'évènement est repris un peu partout en Europe vers la fin des années 1960 et fut reconnu officiellement par les Nations Unies en 1977.

Bien que cette journée rappelle la lutte des droits de la femme, cet évènement doit également nous interpeller sur la place qu'elle occupe dans la société. Mère aimante, épouse dévouée, la femme assume un rôle non négligeable au sein des familles depuis des années et mérite le respect au vu de tout ce qu'elle accomplit. Les contrées où elle est encore marginalisée doivent se remettre en question car sans cet être exceptionnel qui donne la vie, rien de ce que nous connaissons et faisons aujourd'hui n'aurait vu le jour.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.