Angola: Cabinda exporte 20 tonnes / jour de banane plantain vers le Congo

Cabinda — Environ 20 tonnes de bananes plantains, cultivées dans la province septentrionale de Cabinda, sont exportées quotidiennement vers la République du Congo, a informé une source douanière.

Avec l'augmentation des exportations de la banane plantain vers le Congo, les agriculteurs et paysans locaux ont augmenté leurs niveaux de production. La banane plantain et certains fruits sont les principaux produits qui circulent le plus fréquemment à la frontière terrestre entre Massabi et Pointe-Noire.

Selon le directeur régional de la 1ère région fiscale (Cabinda et Zaïre), Ricardo Aguiar, qui n'a pas avancé le montant des recettes collectées, au cours des deux derniers mois, seulement 0,5 pour cent des recettes d'exportation sont versés au Compte unique du Trésor (CUT).

Les services des douanes facturent 0,5 pour cent des droits de douane généraux, de la valeur globale des marchandises exportées, sur la base de l'article n ° 90 et suivants du Tarif douanier, approuvé par le Décret présidentiel n °. 10/19 du 29 novembre.

Le fonctionnaire a apprécié la production et la qualité de la banane nationale, soulignant que le mouvement observé à la frontière démontre la demande ce produit national sur le marché congolais.

Il a défendu la nécessité de créer les conditions de transformation et d'utilisation des dérivés de la banane qui pourraient également être utilisés pour l'exportation, dans le cadre des stratégies de l'exécutif angolais.

La municipalité de Cacongo produit 80 pour cent du produit, tandis que les autres 20 pour cent proviennent des municipalités de Buco-Zau et du Belize.

Avec l'augmentation des exportations de la banane plantain vers le Congo, les agriculteurs et paysans locaux ont augmenté leurs niveaux de production. La banane plantain et certains fruits sont les principaux produits qui circulent le plus fréquemment à la frontière terrestre entre Massabi et Pointe-Noire.

Selon le directeur régional de la 1ère région fiscale (Cabinda et Zaïre), Ricardo Aguiar, qui n'a pas avancé le montant des recettes collectées, au cours des deux derniers mois, seulement 0,5 pour cent des recettes d'exportation sont versés au Compte unique du Trésor (CUT).

Les services des douanes facturent 0,5 pour cent des droits de douane généraux, de la valeur globale des marchandises exportées, sur la base de l'article n ° 90 et suivants du Tarif douanier, approuvé par le Décret présidentiel n °. 10/19 du 29 novembre.

Le fonctionnaire a apprécié la production et la qualité de la banane nationale, soulignant que le mouvement observé à la frontière démontre la demande ce produit national sur le marché congolais.

Il a défendu la nécessité de créer les conditions de transformation et d'utilisation des dérivés de la banane qui pourraient également être utilisés pour l'exportation, dans le cadre des stratégies de l'exécutif angolais.

La municipalité de Cacongo produit 80 pour cent du produit, tandis que les autres 20 pour cent proviennent des municipalités de Buco-Zau et du Belize.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.