Gambie: Le pays maintient le système de vote par billes pour les élections de décembre

La Gambie maintiendra le système de vote par billes aux élections présidentielles du 4 Décembre 2021, selon la Commission Electorale Indépendante.

La Commission Electorale Indépendante a proposé que le bulletin de vote en papier soit introduit en lieu et place du système de vote par billes, l'un des systèmes les plus anciens et les plus populaires du continent. Cependant, les autorités compétentes n'ont pas confirmé cette proposition.

Vu le délai enregistré dans la promulgation du projet de Loi Electorale 2020, qui continue de prendre de la poussière dans les cabinets de l'Assemblée Nationale, il apparait de moins en moins plausible que les reformes électorales seront mises en place, selon les représentants de la Commission Electorale.

Due au retard dans la promulgation du Projet de Loi Electorale, qui continue à languir sur les étagères de l'Assemble Nationale, l'usage du système de vote en papier n'est plus possible, selon les représentants de la Commission Electorale.

En outre, la première session ordinaire de l'Assemblée Nationale de la Loi Electorale 2021 (15 Mars- 9 Avril) n'a pas alloué un temps précis pour la lecture du Projet de Loi devant les parlementaires.

Un membre de haut rang de la Commission Electorale Indépendante a confirmé lors d'une réunion de consultation avec la presse que l'usage du bulletin de vote en papier dans les prochaines élections présidentielles est improbable. La Gambie maintiendra donc le système de vote par billes.

Unique dans son utilisation, le système de vote par billes peut être très laborieux et coûteux. L'usage de conteneurs sera un cauchemar au plan logistique pour la Commission Electorale Indépendante due au fait que le nombre de partis politiques a doublé depuis les dernières élections.

Les 1000 stations de vote du pays devront, en effet, disposer chacune d'assez de conteneurs pour tous les candidats à la présidence.

Les bulletins à papier sont considérés moins coûteux et réputés fiables et crédibles.

Le Commissaire de la Commission Electorale Indépendante Alieu Momar Njai a rejeté récemment les affirmations selon lesquelles l'usage du bulletin de vote en papier pourrait rencontrer des difficultés au regard du taux élevé d'analphabétisme en Gambie.

Njai a déclaré que les Gambiens font partie des personnes les plus intelligentes et les plus perspicaces du monde, précisant que le bulletin de vote en papier exige des électeurs la capacité de reconnaitre le candidat de leur choix. Et les électeurs en sont pleinement capables.

Une autre préoccupation majeure regardant le système de vote par billes concerne la manière dont le système sera déployé en vue de permettre aux Gambiens de la diaspora de voter.

Il est à rappeler que la Cour Suprême de Gambie a récemment décidé que les Gambiens vivant à l'étranger sont éligibles de voter aux élections nationales.

A La Une: Gambie

Plus de: The Point

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.