Sénégal: Manifestation pour la libération de Sonko au Fouladou - Un collégien tué à Diaobé, la brigade de gendarmerie calcinée

Diaobé commune du département de Vélingara célèbre pour son marché hebdomadaire, le plus grand de l'Afrique de l'Ouest, a enregistré la première victime dans le Fouladou depuis le début de manifestations pour la libération d'Ousmane Sonko.

La victime jeune collégien, Sadio Camara a été fauché durant les manifestations. Plusieurs blessés dont sept graves sont enregistrés. Sans occulter d'énormes dégâts matériels. La brigade de gendarmerie a été totalement calcinée en témoignent des murs noircis par la fumée des flammes.

Le commandant Diallo et ses hommes ont été sauvés par les soldats. Les manifestants ont tout détruit sur les lieux: habits, documents administratifs, munitions, réfrigérateurs. Des hommes qui étaient dans le violon ont même été libérés par les manifestants en furie.

D'autres manifestations ont été enregistrées toujours samedi matin à Médina Yéro Foulah et à Saré Yoba Diega. Mais elles ont été encadrées cette fois par la gendarmerie. Une stratégie qui a évité des affrontements et limité les dégâts. A noter que dans la commune de Kolda quelques jeunes ont été interpellés vendredi dernier.

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.