Sénégal: Vent d'apaisement dans l'affaire sweet beauty - Sonko sous contrôle judiciaire ?

Va-t-on vers un apaisement dans l'affaire dite «Sweet Beauty» qui a abouti, après moult rebondissements, à l'arrestation du leader de Pastef/Les Patriotes, le député Ousmane Sonko, accusé de « viols présumés et de menaces de mort » par une jeune masseuse sénégalaise, Adji Raby Sarr. Tout porte à le croire.

Selon des sources dignes de foi qui se sont confiées à Sud Quotidien, Ousmane Sonko devrait être mis sous contrôle judiciaire dans les prochaines heures. «Des médiateurs viennent de sortir du Palais où ils ont rencontré le Chef de l'Etat. Nous allons vers un apaisement dans cette affaire. Le premier acte sera la mise sous contrôle judiciaire de Sonko», confient nos sources. Ce qui permettrait à Ousmane Sonko de recouvrer la liberté et de retrouver les siens.

D'ailleurs selon Dakaractu.com visité hier, dans la soirée, «le procureur vient de lever la garde à vue de Ousmane Sonko, de son caméraman et son garde du corps. Les deux derniers cités sont libres. Ousmane Sonko reste pour répondre au mandat d'amener du juge demain (ce lundi, Ndlr)»

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.