Sénégal: Apaisement de la tension politico-sociale - ABC demande à Macky de «parler à son peuple»

« C'est votre parole que le Peuple veut entendre», voilà le résume de la sortie du médiateur de la République sur les manifestations vécues au Sénégal de jeudi à samedi, ayant fait près de 08 morts.

Face à la presse hier, dimanche 07 mars, Alioune Badara Cissé a lancé à l'instar de certaines autorités religieuses, un appel solennel au Président Macky Sall de briser enfin le silence et de s'adresser à son peuple qui, sans doute, lui « tendra une oreille attentive afin que la paix revienne au Sénégal ». Dans la même dynamique, il a invité la jeunesse sénégalaise à l'apaisement.

«Excellence, Monsieur le président de la République, il est extrêmement important que nous renonçons à cette ferveur qui semble nous habiter, lorsqu'en des moments comme celui-ci, nous sommes beaucoup plus poussés par la chicotte que par l'écoute. Nous avons l'obligation de marquer cette pause parce que nous sommes à votre disposition pour vous écouter et tendre votre parole », a-t- il lancé au chef de l'Etat. Mais, ajoute-t-il, « c'est la vôtre que le peuple attend ! C'est la vôtre que le peuple veut entendre Ces Sénégalais d'ici, dans tous les coins et recoins de ce pays, les Sénégalais de Rome, de Milan et de partout ailleurs veulent vous entendre. Pourquoi diable ne leur parlerait-on pas ! ».

Et ABC d'interpeller le chef de l'Etat : « nous ne sommes pas meilleurs qu'eux. Ils nous ont confié leur destin. Nous avons obligation de rendre compte... Non pas seulement en période électorale pour être gracieux avec de larges sourires, avec des embrassades et de larges poignées de mains pour obtenir leur suffrage ». Dans la foulée, le médiateur de la République dira : « Oui, la litanie de vos réalisations est énorme, elle ne finit pas. Mais un seul grain dans la machine pourrait faire dérailler celle-ci. Et nous n'en sommes pas loin. Vous avez cette capacité, moi qui vous ai pratiqué, de pouvoir vous faire entendre et vous faire écouter. Faites-le avant que cela ne soit trop tard ! ».

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.