Sénégal: Apaisement de la tension - Me Wade interpelle le chef de l'Etat

Dans l'affaire Sonko, mon parti s'est déjà prononcé et pris la défense de Sonko en proclamant notre solidarité agissante et en s'opposant à la levée de son immunité parlementaire. Sonko a été appelé par le Doyen des juges d'instructions dont il peut sortir du cabinet avec un non-lieu, un mandat de dépôt ou une mise en liberté provisoire, ou encore une mise en liberté surveillée.

Étant donné la tension qui règne dans le pays et la volonté des deux parties d'en découdre, mon devoir de patriarche est de lancer un appel au calme et d'aider à ce que cette question soit résolue de manière démocratique dans le respect de la présomption d'innocence. C'est pourquoi je demande au Président Macky Sall de faire respecter la loi qui prescrit que tout citoyen est présumé innocent jusqu'à ce qu'il soit déclaré coupable par un tribunal équitable, à travers un procès public, contradictoire dans le respect absolu des droits du prévenu et ceux de la défense », a dit l'ancien président de la République.

Avant de poursuivre : « Monsieur le Président Macky Sall, vous avez aussi autour de vous des jusqu'au-boutistes comme il en existe toujours autour de tous les Présidents. Vous avez le devoir de les écouter mais ne les suivez pas car eux, ils n'ont rien à perdre ; dès que ça va chauffer, ils vous trahiront et se rendront à l'adversaire pour sauvegarder des intérêts... J'espère être suivi par les deux parties qui, au-delà des prises de position passionnelles, auront à cœur, je l'espère, de privilégier le droit et d'éviter la confrontation avec son cortège de morts, de destructions de biens de l'Etat et de patrimoines de paisibles citoyens ».

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.