Ile Maurice: Covid-19 - Infection 'professionnelle' - thèse en carton...

Depuis que le cas du quadragénaire infecté à SKC Surat a été annoncé vendredi, les questions se bousculent. Est-il possible d'attraper le coronavirus en manipulant des «pom-zoranz», des boîtes en carton ou quelque autre emballage ? Combien de temps le virus peut-il survivre à l'air libre ? Est-ce qu'il existe d'autres cas similaires ?

Dans un premier temps, le ministère de la Santé avait affirmé que le patient a probablement été infecté sur son lieu de travail lorsqu'il était en contact avec des produits en provenance d'Afrique du Sud. Mais cette théorie a vite pris l'eau. Lors de la conférence de presse du comité national sur le Covid, en ce lundi 8 mars, le Dr Catherine Gaud a fait ressortir que la théorie de l'infection par la manipulation de l'emballage - ici de boîtes en carton - est écartée à «99,9 %», après que 59 tests ont été effectués et qu'ils se sont tous révélés négatifs. Elle avait également fait valoir, samedi, qu'il n'y a aucun risque à consommer les fruits et légumes qui sont sur le marché.

Ce qui vient conforter le Dr Deoraj Caussy dans ses propos. Le virologue estimait, vendredi déjà, que cette théorie est «farfelue» car jusqu'à présent, il n'a jamais entendu parler d'un cas de transmission par la main ou encore, par le biais d'un produit frigorifié, notamment.

Combien de temps vit le virus ?

L'autre question qui se pose : la durée de vie du virus à l'air libre. Le Dr Deoraj Caussy explique que ce coronavirus peut vivre plus de 72 heures sur une surface sèche, dont le plastique. Suspendu dans l'air, il peut rester 24 heures. «Mais il en faut une grande concentration pour qu'une personne soit infectée», précise-t-il.

En attendant, le mystère reste entier sur le mode de contamination du premier patient cette fois. D'autres pistes sont explorées, affirment les autorités, après que celle conduisant au voyageur en provenance de Dubaï, qui était en contact avec une personne qui a contracté le virus par la suite, a elle aussi été écartée.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.