Gabon: Ndendé - La brigade coince 2 dealers

Les interpellés ont cru tromper la vigilance des différents postes de contrôles de Mabanda à Mbadi, mais c'était mal connaitre les hommes en treillis. Ils ont été saisi avec plusieurs ballots de chanvre indien.

(Gabonews) : Emery Moulomba, gabonais, 46 ans et Gloria Mounganga Mabo, congolaise RDC, âgée de 31 ans se connaissent parfaitement. Les amants à la recherche d'argent frais, ont trouvé comme filon : la vente du chanvre indien. Ils étaient filés depuis Mabanda, est une localité frontalière d'avec le Congo.

"Le couple " pensait traverser les postes de contrôles librement. Avant chaque poste sur leur chemin, ils descendaient des véhicules et prenaient crânement la forêt pour contourner la brigade.

Dimanche 07 mars courant, au niveau du village Mbadi dans le département de la Dola. Gloria Mounganga Mabo emprunte sans inquiétude la voie centrale en direction tant que son compagnon, Emery Moulomba choisit la broussaille puis se retrouve nez à nez avec un élément du poste qui l'interpelle. Le gendarme lui demande de présenter le contenu de son sac à dos. Il s'est exécuté en expliquant qu'il était du village Mbadi. Laissant son sac au sol, il va fuire.

Gloria Mounganga Mabo sera vite rattrapée. La brigade de Ndendé dépêchera une équipe à la recherche d'Emery Moulomba.

Les éléments de la gendarmerie multiplient les recherches jusqu'au village Mbengui en mettant les habitants à contribution , à 12h10, l'équipe du Commandant de Brigade, l'adjudant chef major, Sylvestre Mouinga , va les indélicats à Ndendé avec des ballots de chanvre indien d'une valeur estimée à 3500000f . L'article 208 du code pénal interdit la détention et l'usage du chanvre . "Le couple" est gardé à vue à la brigade de Ndendé. Cependant, l'enquête en cours cherche à démolir le réseau.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.