Congo-Brazzaville: Présidentielle 2021 - Le volet social d'« Ensemble, poursuivons la marche » présenté à la presse

Les porte-paroles du candidat Denis Sassou N'Guesso ont animé, le 8 mars à Brazzaville, une conférence de presse au cours de laquelle ils ont présenté les neuf axes du projet de société « Ensemble, poursuivons la marche », avec un accent particulier sur le volet social.

Entouré de dix porte-paroles thématiques, le 1er directeur national adjoint de campagne du candidat Denis Sassou N'Guesso, Anatole Collinet Makosso, a rappelé, dans son propos liminaire, que malgré les difficultés de parcours, le précédent projet de société « La marche vers le développement » demeure une ambition noble et pertinente. C'est ainsi qu'il a souligné la nécessité de poursuivre le projet à base duquel Denis Sassou N'Guesso a été réélu.

Selon lui, « Ensemble, poursuivons la marche » offre aux potentiels électeurs un aperçu des outils d'analyse permettant de mieux comprendre le fonctionnement et la signification du Congo de demain envisagé par Denis Sassou N'Guesso. « Enrichi, actualisé et articulé à l'agenda 2030, notamment Objectifs de développement durable (ODD) ; à l'agenda 2063 de l'Union africaine et au plan national de développement, la marche à poursuivre rappelle la place du développement du capital humain... », a-t-il déclaré.

D'après Anatole Collinet Makosso, ce projet de société invite à consolider les fondements du mieux vivre-ensemble en faisant de la paix la clé du développement et du progrès. Ce qui suppose, a-t-il dit, le renforcement du dialogue, de l'Etat de droit et de la gouvernance publique. Il s'agit aussi de relever et diversifier l'économie en renforçant les capacités des financements. « L'objectif étant de créer un marché où les équilibres macroéconomiques permettent la création des emplois ; développer de façon soutenue l'agriculture et en faire le fer de lance d'un nouveau rêve congolais. La nouvelle politique agricole doit impulser l'action et permettre de réduire la dépendance extérieure en vivres ou produits de consommation », a commenté Anatole Collinet Makosso.

Il est prévu dans ce document de faire du progrès social une priorité absolue en améliorant la qualité du citoyen congolais ; s'approprier le développement durable en promouvant une nouvelle culture de protection de l'environnement. Ce qui participe, a-t-il poursuivi, d'une volonté de penser à la qualité de vie des générations futures. Denis Sassou N'Guesso entend aussi éradiquer les antivaleurs dans les administrations et bannir tout frein au développement et au progrès social ; redynamiser la vie culturelle nationale et faire de la culture l'âme du peuple congolais.

Il promet, par ailleurs, de réorganiser l'outil diplomatique en lui donnant des axes majeurs d'opérationnalisation : visibilité diplomatique et promotion de paix avec un accent particulier sur le multiculturalisme ; développement d'une diplomatie plus active, plus économique que représentative.

« ... Malgré les obstacles dans notre marche vers le développement, le peuple congolais est resté débout, il n'a pas renoncé à marcher. Grâce à la bonne gouvernance et à l'assainissement des finances publiques, à la consolidation des fondements de notre vie partagée et à la résilience face aux différents chocs Denis Sassou N'Guesso redonnera espoir et force de poursuivre la marche dans l'unité et la concorde nationale vers un nouveau Congo », a conclu le principal orateur.

L'échange a, ensuite, tourné autour de la manière dont le candidat président entend mettre en œuvre son nouveau contrat social proposé au peuple congolais. Ainsi, chaque porte-parole a, selon sa thématique, répondu aux interrogations des journalistes.

A La Une: Presse et Média

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.