Congo-Kinshasa: Samy Badibanga - Une démission "inattendue"

Il a été le seul membre de l'ancien Bureau Thambwe Mwamba à n'avoir pas présenté sa démission au moment de la pétition. Samy Badibanga Ntita, Premier Vice-président du Bureau du Sénat, a attendu l'élection du bureau Bahati, afin de présenter sa démission pour des raisons de convenance personnelle. Depuis, des supputations vont bon train.

Cet ancien Premier ministre congolais, c'est un secret de polichinelle, est proche de la famille politique de Félix Tshisekedi. Au-delà de sa démission, des analystes politiques n'excluent pas que la République sollicite à nouveau son expertise pour de nouvelles responsabilités d'Etat. Samy Badibanga était visé par une pétition qui n'a pas abouti et ses accusateurs s'étaient rétractés, le jour de la séance plénière consacrée à l'examen de sa pétition. Nombreux pensent que la démission de Samy Badibanga est dictée par le deal de Félix Tshisekedi et Moïse Katumbi. L'Ensemble pour la République de Moïse Katumbi qui n'a pas pu obtenir un poste au sein du Bureau du Sénat, devrait être récompensé. Cela dit, il serait normal que ce poste soit occupé par un membre de la famille politique de l'ex Gouverneur de l'ancienne province de Katanga.

Au regard des enjeux de l'heure, Samy Badibanga serait bien parti pour être récompensé autrement par Félix Tshisekedi dans le but soit de seconder Sama Lukonde où d'aider le Président de la République autrement. Bref, cette démission est comprise comme une tactique ou tout simplement un calcul politicien.

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.