Congo-Kinshasa: Industrie - Une centaine d'exposants à la DRC Mining Week de Lubumbashi

L'événement phare du monde industriel reviendra dans la capitale cuprifère les 5 et 6 octobre. Pour Emmanuelle Nicholls, directrice du groupe Mines et ressources naturelles de Clarion Event Africa, l'organisateur de DRC Mining Week depuis 17 ans, ce retour en force confirme la résilience du secteur minier face à une pandémie mondiale ravageuse.

Plusieurs dates figurent déjà dans le programme publié par l'organisateur de DRC Mining Week. Il y a d'abord l'événement proprement dit en présentiel de Lubumbashi qui se tiendra du 5 au 6 octobre. A cela, il faut ajouter l'événement en ligne du 15 au 17 juin, et une série de webinaires en ligne à une date qui reste à déterminer. Le monde minier se remobilise ainsi pour célébrer un secteur qui a prouvé sa capacité à résister contre la covid-19. Autre symbole fort, la rencontre se tient au moment où les cours internationaux repartent de nouveau à la hausse. « La RDC reste une destination attrayante pour les investisseurs et entreprises du secteur dont l'activité est loin d'être au point mort », a martelé Emmanuelle Nicholls. A cet effet, elle fait remarquer que « la planification et le déploiement de nouveaux projets se sont poursuivis au moment où les cours sont au plus haut ».

Le mois d'octobre prochain est retenu par les organisateurs pour l'exposition la conférence annuelle DRC Mining Week dans le strict respect des restrictions covid-19, assure l'organisateur. « L'événement en octobre à l'hôtel Karavia de Lubumbashi sera légèrement plus modeste avec environ cent exposants et sponsors, cinquanate orateurs, cent quatre-vingt-dix délégués et mille cinq cents visiteurs ». L'autre information est la confirmation de la présence de nombreux sponsors de longue date dont les banques et autres entreprises pétrolières et minières. L'effervescence est bien réelle, mais les participants et autres exposants prennent également au sérieux la santé et le bien-être des visiteurs, poursuit Nicholls. « Nous veillerons donc à ce que la distanciation physique, le port du masque et autres réglementations soient respectées », a-t-elle signifié.

Pour le reste, le programme ne prévoit aucun changement notable des moments traditionnels de la conférence annuelle. Comme d'habitude, il y aura les mêmes interactions de haut niveau, une revue des dernières avancées des projets en cours, ainsi que de nombreuses nouvelles technologies et services pendant l'exposition intérieure et extérieure. Pour cette nouvelle édition, un intérêt sera porté à un public assez particulier venu grossir les rangs des participants traditionnels de la conférence ces derniers mois. « Nous avons pu basculer vers l'engagement numérique pendant les périodes de confinement et sommes ravis que nos partenaires et clients aient soutenu cette évolution »., a-t-elle dit. Cela a abouti à un contact plus étroit avec un nouveau public enthousiasmé par l'opportunité d'investissement et de commerce avec le secteur minier en RDC, renchérit-elle. Tout est fait pour maintenir le nouvel élan, avec la tenue des webinaires mensuels pour aborder des sujets brûlants.

A La Une: Ressources Minières

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.