Angola: Covid-19 - La vaccination des personnes âgées commence mardi

Luanda — La vaccination des personnes âgées et handicapées, dans la province de Luanda, débutera mardi, a annoncé lundi la ministre de la Santé, Sílvia Lutucuta.

Le processus de vaccination, qui va se dérouler tout au long de la semaine, parallèlement à celui des professionnels de santé, aura lieu au Centre de vaccination, situé dans le complexe touristique de Paz Flor.

La ministre de la Santé, qui s'est entretenu avec la presse, a souligné que l'intention était de vacciner les personnes âgées de 65 ans souffrant d'une comorbidité, car elles figurent sur la liste des personnes à haut risque.

Sílvia Lutucuta a réaffirmé la sécurité du vaccin, ajoutant qu'il ne provoquait aucun effet indésirable.

Selon la ministre, la campagne de vaccination des professionnels de santé, débuté samedi à Luanda, se poursuit cette semaine.

Les données disponibles indiquent qu'en trois jours de vaccination, environ 3 000 personnes ont été vaccinées.

À son tour, la représentante de l'OMS en Angola, Djamila Cabral, a salué l'organisation de la campagne de vaccination contre Covid-19 en Angola.

Djamila Cabral a rappelé que ce processus de vaccination des professionnels de santé avait plusieurs dimensions: d'une part pour être un exemple, d'autre part pour la protection des personnels de santé qui sont en première ligne dans la lutte contre le Covid-19.

Après Luanda, selon les autorités sanitaires, sera le tour des professionnels de santé des provinces de Benguela et Cabinda de se faire vacciner. Ce sont les trois provinces du pays qui comptent le plus grand nombre de cas actifs de Covid-19.

La campagne de vaccination définie par l'Exécutif couvre, dans une première phase, 20 pour cent de la population angolaise, soit un total de 6.419.534 personnes exposées au coronavirus, telles que les professionnels de santé, des services sociaux et de l'ordre public et la sécurité, les personnes à risque et les personnes âgées de 40 ans ou plus.

L'Angola a reçu, mardi dernier, 624 mille doses de vaccin contre le Covid-19, dans le cadre de l'Initiative Covax.

Au total, 52 pour cent de la population devraient être vaccinés, soit un total de 16.823.284 citoyens de plus de 16 ans.

Le pays s'attend à recevoir, d'ici la fin juin, 6,4 millions de doses d'AstraZeneca ou d'autres vaccins disponibles pour couvrir les besoins de la première étape du plan de vaccination contre le Covid-19.

L'Angola a un total de 21 086 cas, parmi lesquels 514 décès, 19 647 patients guéris et 925 cas actifs, depuis le début de la pandémie.

Le processus de vaccination, qui va se dérouler tout au long de la semaine, parallèlement à celui des professionnels de santé, aura lieu au Centre de vaccination, situé dans le complexe touristique de Paz Flor.

La ministre de la Santé, qui s'est entretenu avec la presse, a souligné que l'intention était de vacciner les personnes âgées de 65 ans souffrant d'une comorbidité, car elles figurent sur la liste des personnes à haut risque.

Sílvia Lutucuta a réaffirmé la sécurité du vaccin, ajoutant qu'il ne provoquait aucun effet indésirable.

Selon la ministre, la campagne de vaccination des professionnels de santé, débuté samedi à Luanda, se poursuit cette semaine.

Les données disponibles indiquent qu'en trois jours de vaccination, environ 3 000 personnes ont été vaccinées.

À son tour, la représentante de l'OMS en Angola, Djamila Cabral, a salué l'organisation de la campagne de vaccination contre Covid-19 en Angola.

Djamila Cabral a rappelé que ce processus de vaccination des professionnels de santé avait plusieurs dimensions: d'une part pour être un exemple, d'autre part pour la protection des personnels de santé qui sont en première ligne dans la lutte contre le Covid-19.

Après Luanda, selon les autorités sanitaires, sera le tour des professionnels de santé des provinces de Benguela et Cabinda de se faire vacciner. Ce sont les trois provinces du pays qui comptent le plus grand nombre de cas actifs de Covid-19.

La campagne de vaccination définie par l'Exécutif couvre, dans une première phase, 20 pour cent de la population angolaise, soit un total de 6.419.534 personnes exposées au coronavirus, telles que les professionnels de santé, des services sociaux et de l'ordre public et la sécurité, les personnes à risque et les personnes âgées de 40 ans ou plus.

L'Angola a reçu, mardi dernier, 624 mille doses de vaccin contre le Covid-19, dans le cadre de l'Initiative Covax.

Au total, 52 pour cent de la population devraient être vaccinés, soit un total de 16.823.284 citoyens de plus de 16 ans.

Le pays s'attend à recevoir, d'ici la fin juin, 6,4 millions de doses d'AstraZeneca ou d'autres vaccins disponibles pour couvrir les besoins de la première étape du plan de vaccination contre le Covid-19.

L'Angola a un total de 21 086 cas, parmi lesquels 514 décès, 19 647 patients guéris et 925 cas actifs, depuis le début de la pandémie.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.