Angola: Covid-19 - Le pays détecte les variants sud-africains et anglais

Luanda — La ministre de la Santé, Sílvia Lutucuta, a annoncé, ce lundi, à Luanda, que des cas de variants sud-africain et anglais avaient été détectés en Angola chez des passagers en provenance de l'étranger.

Selon la ministre, qui s'exprimait lors d'une conférence de presse, il y a 7 cas de la variante sud-africaine, 6 de la variante anglaise et 4 encore à l'étude.

Selon Sílvia Lutucuta, il s'agit d'échantillons prélevés, de janvier à mars de cette année, chez les passagers arrivant à l'aéroport international "4 de Fevereiro", à Luanda.

Parmi ceux-ci, a-t-elle renchéri, 5 concernent des passagers de Lisbonne (Portugal), 1 du Cameroun, 3 de Tanzanie, 4 du Mozambique, 1 du Mali et 3 sont à l'étude pour déterminer leur origine.

Concernant l'existence de nouvelles variantes en Angola, la ministre a réaffirmé la nécessité pour les Angolais de continuer à se conformer aux mesures préventives, en évitant autant que possible les rassemblements de population.

Sílvia Lutucuta a affirmé que les équipes de surveillance épidémiologique renforceront leurs actions, en particulier près les voyageurs en quarantaine institutionnelle et à domicile, pour éviter la propagation rapide du coronavirus dans le pays.

«La responsabilité est à la fois individuelle et collective. Nous ne pouvons pas continuer à négliger le Covid-19 car c'est une maladie qui tue », a-t-elle conseillé.

L'Angola dénombre 21 108 cas confirmés, avec 515 décès, 19 657 patients guéris et 936 cas actifs.

Selon la ministre, qui s'exprimait lors d'une conférence de presse, il y a 7 cas de la variante sud-africaine, 6 de la variante anglaise et 4 encore à l'étude.

Selon Sílvia Lutucuta, il s'agit d'échantillons prélevés, de janvier à mars de cette année, chez les passagers arrivant à l'aéroport international "4 de Fevereiro", à Luanda.

Parmi ceux-ci, a-t-elle renchéri, 5 concernent des passagers de Lisbonne (Portugal), 1 du Cameroun, 3 de Tanzanie, 4 du Mozambique, 1 du Mali et 3 sont à l'étude pour déterminer leur origine.

Concernant l'existence de nouvelles variantes en Angola, la ministre a réaffirmé la nécessité pour les Angolais de continuer à se conformer aux mesures préventives, en évitant autant que possible les rassemblements de population.

Sílvia Lutucuta a affirmé que les équipes de surveillance épidémiologique renforceront leurs actions, en particulier près les voyageurs en quarantaine institutionnelle et à domicile, pour éviter la propagation rapide du coronavirus dans le pays.

«La responsabilité est à la fois individuelle et collective. Nous ne pouvons pas continuer à négliger le Covid-19 car c'est une maladie qui tue », a-t-elle conseillé.

L'Angola dénombre 21 108 cas confirmés, avec 515 décès, 19 657 patients guéris et 936 cas actifs.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.