Angola: Le leader parlementaire considère la femme comme un pilier de la société

Luanda — Le président de l'Assemblée nationale, Fernando da Piedade Dias dos Santos, a souligné, lundi, les femmes comme l'un des piliers essentiels de la société.

Dans un message adressé aux femmes à l'occasion du 8 mars, Journée internationale de la femme, le chef du Parlement déclare qu'avec leur bravoure, leur dévouement, leur affection, leur sagesse et leur détermination, elles sont le fondement des familles et contribuent au progrès de la nation.

De son côté, l'ambassadrice angolaise à Cuba, Maria Cândida Pereira Teixeira, a souligné le rôle des femmes dans la lutte pour la libération et dans la défense de la patrie et de leurs familles.

Elle a salué la performance des femmes qui participent aux principaux fronts de combat, tels que les hôpitaux et les centres médicaux, face au Covid-19, ainsi que celles qui luttent en première ligne contre toute forme de discrimination et de violence.

Concernant les célébrations du 8 mars, la gouverneure par intérim de Namibe, Carla Maiza Tavares, a déclaré qu'en dépit des réalisations en termes d'égalité des sexes et de son rôle actif dans la société, il reste encore beaucoup à consolider.

«Les indicateurs d'inégalité entre les femmes et les hommes, la violence sexiste - un mal qui nous fait honte et que nous devons combattre chaque jour - ou des horaires de travail excessifs en sont quelques exemples», a-t-elle affirmé.

Elle a également souligné la participation active des femmes au développement de la société, évoquant la tendance croissante et de plus en plus expressive de la participation des femmes aux postes de direction.

Dans un message adressé aux femmes à l'occasion du 8 mars, Journée internationale de la femme, le chef du Parlement déclare qu'avec leur bravoure, leur dévouement, leur affection, leur sagesse et leur détermination, elles sont le fondement des familles et contribuent au progrès de la nation.

De son côté, l'ambassadrice angolaise à Cuba, Maria Cândida Pereira Teixeira, a souligné le rôle des femmes dans la lutte pour la libération et dans la défense de la patrie et de leurs familles.

Elle a salué la performance des femmes qui participent aux principaux fronts de combat, tels que les hôpitaux et les centres médicaux, face au Covid-19, ainsi que celles qui luttent en première ligne contre toute forme de discrimination et de violence.

Concernant les célébrations du 8 mars, la gouverneure par intérim de Namibe, Carla Maiza Tavares, a déclaré qu'en dépit des réalisations en termes d'égalité des sexes et de son rôle actif dans la société, il reste encore beaucoup à consolider.

«Les indicateurs d'inégalité entre les femmes et les hommes, la violence sexiste - un mal qui nous fait honte et que nous devons combattre chaque jour - ou des horaires de travail excessifs en sont quelques exemples», a-t-elle affirmé.

Elle a également souligné la participation active des femmes au développement de la société, évoquant la tendance croissante et de plus en plus expressive de la participation des femmes aux postes de direction.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.