Madagascar: Journée du 8 Mars - Les femmes se libèrent des institutions

Pour une fois, les femmes fonctionnaires ont quitté leur image habituelle pour se rapprocher des citoyens. L'œuvre sociale a primé.

Une journée dédiée aux femmes. La journée d'hier a été marquée par la mobilisation des associations des femmes au sein des ministères. L'œuvre sociale a été primée pour manifester leur contribution en dehors des affaires institutionnelles. Le rythme dans les bureaux administratifs a été transformé en une mobilisation plus proche des consœurs dans la société. Chaque ministère a mis en place son organisation mais la célébration solidaire est le trait commun de la journée consacrée aux droits des femmes.

Les femmes policières ont mené une sensibilisation pour la lutte contre la violence basée sur le genre. Elles ont rencontré les citoyens, hier. La mission est déjà prise en charge par la Police nationale mais l'évènement d'hier a été une occasion de renforcer le message. Cette année, la célébration du 8 mars est décentralisée dans chaque région. Une cérémonie officielle s'est déroulée à Antsiranana, mais cela n'empêche que les associations au sein des régions contribuent à présenter leur initiative d'aller de l'avant pour honorer les droits des femmes.

Esprit de liberté

À Toliara, les épouses des militaires de la garnison ont offert des dons à l'école des malvoyants de Fiherenana. Les femmes sénateurs et les employés de la Chambre haute ont effectué un tour à Ampitatafika pour rendre visite aux enfants de l'Akany Soa Fialofana. Tandis que d'autres femmes ont opté pour le reboisement. C'est le cas des femmes du ministère de la Justice qui sont descendues pour contribuer à la promotion de l'environnement. La journée du 8 mars ne s'est pas limitée ainsi à la revendication des droits non respectés envers les femmes. Elle s'est également distinguée par un esprit de liberté, de solidarité pour montrer que la gent féminine constitue un pilier pour le développement dans le pays.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.