Tunisie: La fille du martyr Mohamed Brahmi menacée de mort, le pôle antiterroriste ouvre une enquête

11 Mars 2021

Sarra Brahmi, fille de l'homme politique assassiné en 2013 Mohamed Brahmi, a reçu mercredi des menaces de mort sur Facebook à travers l'application » Saraha « (Franchise), révèle son avocat Yassine Azaza, soulignant que le pôle judiciaire antiterroriste a ouvert une enquête sur cette affaire.

» Le parquet de l'Ariana s'est saisi de l'affaire hier, mais elle a été déférée devant le pôle antiterroriste ce jeudi étant donné le caractère terroriste qu'elle revêt « , a déclaré l'avocat à l'agence TAP.

Sarra Brahmi (20 ans) sera entendue par le pôle judiciaire antiterroriste, a-t-il indiqué, appelant les autorités compétentes à assurer sa protection.

Bien que l'auteur des menaces soit anonyme, les services techniques permettront de l'identifier et de le traduire en justice, a encore affirmé Me Azaza.

Le message reçu par Sarra Brahmi menace de » faire couler son sang à l'université ou dans les rues de Tunis » et prévient qu'un sort » plus horrible » que son père lui sera réservé.

L'application » Saraha » permet d'envoyer des messages sur Facebook de manière anonyme.

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.