Ouganda: Washington estime que les rebelles ADF sont affiliés au groupe État islamique

Les performances des FARDCs sur les rebelles ougandais des ADF.

Le département d'État américain considère désormais la rébellion d'origine ougandaise ADF comme un mouvement terroriste affilié au groupe État islamique. Les autorités américaines changent même la désignation de ce mouvement qui sévit dans l'est de la RDC et l'appelle désormais Daech-RDC.

Les individus ou les organisations qui auraient un lien financier direct ou indirect avec les ADF s'exposent aux sanctions. Les États-Unis considèrent tout soutien logistique ou matériel à ce groupe comme un acte criminel. Washington en appelle également à une coopération au niveau national, sous régional et international pour mettre fin aux activités économiques liées aux ADF.

Pour sa part, le chercheur Christophe Vogel, spécialiste des dynamiques des groupes armés basés dans l'est de la RDC, espère que cette catégorisation ne se limitera pas qu'au changement de l'appellation et ira jusqu'à la compréhension profonde de ce que sont les ADF en tant que phénomène local et sous régional.

Bien que l'organisation État islamique ait continué de revendiquer la responsabilité de plusieurs attaques commises en RDC, les experts onusiens n'avaient pu confirmer un lien ou soutien direct aux combattants ADF, soulignait en décembre 2020, le groupe d'experts des Nations unies sur la RDC.

Du côté congolais, le ministre des Droits humains se réjouit de cette désignation et espère que les autres nations emboîteront le pas aux Américains.

Ce n'est pas la première fois que les ADF sont ciblés par des sanctions. L'organisation avait déjà été visée par le département américain du Trésor et les Nations unies, en 2014.

Du point de vue politique, ça représente un changement dans la mesure où l'affiliation des ADF à l'Etat islamique - selon le département d'Etat - change un peu la manière dont les ADF vont être perçus au niveau politique internationale. Mais reste à voir si les Etats-Unis vont changer ou renforcer leur engagement antiterroriste en RDC.

Christoph Vogel, chercheur à l'université de Gan en Belgique, spécialiste de la RDC

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X