Gambie: La Commission vérité, reconciliation et réparations reconcilie les victimes et leurs bourreaux

Dans le cadre du mandat de la Commission Vérité, Réconciliation et Réparations visant à promouvoir et à faciliter la réconciliation entre les victimes de torture et leurs bourreaux, 11 personnes ont décidé hier d'adhérer au processus de réconciliation.

L'un des participants au processus de réconciliation, Omar Cham, a témoigné le 11 Janvier 2021 devant la Commission Vérité, Réconciliation et Réparations lors des audiences publiques de la Commission concernant l'Agence Nationale de Renseignement.

Cham a reconnu son implication directe ou indirecte à la torture et à l'incarcération arbitraire de Pa Sallah Jeng, Musa Jawo, Gibril Waka, Famara Naso, Sainabou Keita et Simon Grant.

Il a demandé l'aide et le soutien de la commission afin de faciliter la réconciliation entre lui et ses victimes car cela lui permettrait d'assumer la responsabilité de ses actions et demander ainsi leur pardon.

Parmi les responsables d'actes de torture qui demande le pardon des victimes figure Basirou Sey, qui a également témoigné lors des audiences publiques de la Commission sur l'Agence Nationale de Renseignement le 14 Janvier 2021.

Il a reconnu son implication aux actes de torture dont Abbas Jarju, Joho Sowe and Sarjo Touray ont été victimes.

Il a également demandé l'aide et le soutien de la Commission en vue de faciliter le processus de réconciliation entre lui et ses victimes afin de demander leur pardon.

A La Une: Gambie

Plus de: The Point

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.