Mali: La BAD approuve un don de 150 mille dollars pour les personnes déplacées

Le Conseil d'administration de la Banque africaine de développement (Bad) a approuvé, le 9 mars 2021 à Abidjan, un don de 150 000 dollars américains pour prendre en charge les personnes déplacées internes (Pdi) à Bamako.

«Le Projet d'aide humanitaire d'urgence aux Pdi (Pahu-Pdi) à Bamako que finance la Banque, a pour objectif de contribuer à améliorer les conditions de vie et la résilience des personnes concernées. Il contribuera à réduire la vulnérabilité des PDI face aux multiples attentes sécuritaire, alimentaire, socioéconomique qui les maintient dans des conditions de précarité aggravante. Il va cibler deux sites de Pdi notamment à Sénou et à Zantiguila », renseigne la Bad dans un communiqué de presse.

Dans la capitale malienne, renseigne l'institution, le nombre de Pdi a quadruplé en deux ans, passant de 60 500 en avril 2018 à 250 900 en avril 2020. Plus de 64% des personnes déplacées vivent dans des cabanes ou huttes. Près de la moitié (49%) de ces abris de fortune, faits sur la base de peaux d'animaux, de haillons ou de pailles, sont catégorisés comme détruits et 32% d'entre eux partiellement endommagés.

Quatre actions clés ont été retenues pour la mise en œuvre de ce projet. Il s'agit de la distribution de biens en nature des aliments fortifiés et des micronutriments; de la fourniture d'abris (tentes) et de matériel de survie ; de l'accès à l'eau potable, à l'hygiène et à l'assainissement ; et de l'identification et le suivi des femmes à risque victimes de violence basée sur le genre (Vbg), des enfants non accompagnés et des personnes sans document d'acte civil afin de garantir leur protection et l'accès aux droits civiques.

«La Banque africaine de développement, a toujours été aux côtés du peuple malien. Au 31 décembre 2020, le portefeuille de la Banque au Mali compte 25 opérations pour un montant de 488 milliards de FCFA, réparti entre huit secteurs : le transport routier (30%), l'agriculture (28%), la gouvernance (10%), l'énergie (10%), l'industrie (9%), l'eau et l'assainissement (8%) et les autres secteurs (5%) », précise-t-on.

En 2020, dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19, la Banque a accordé au Mali un appui budgétaire d'environ 28 milliards FCFA pour soutenir le système de santé, les entreprises en difficulté et les ménages vulnérables.

Plus de: lejecom

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.