Afrique: Ne pas se sentir concerné par ce qui est arrivé à Mr Dalein à l'aéroport de Conakry, c'est donner une procuration au régime de Mr Alpha Condé

Retour de Cellou Dalein DIALLO à Conakry

Ne pas se sentir concerné par ce qui est arrivé à Mr Dalein à l'aéroport de Conakry, c'est donner une procuration au régime de Mr Alpha Condé afin que celui-ci, gère à sa convenance, sa propre liberté. Ça n'arrivera pas qu'aux autres. Penser le contraire, serait une bêtise.

Pour avoir obtempéré en acceptant de débarquer de l'avion sans incident, Mr Dalein a de nouveau déjoué les manèges du pouvoir.

Mais, il n'a fait que différer son arrestation qui est l'objectif ultime du pouvoir après celle de ses lieutenants.

En la matière, la stratégie du pouvoir semble bien huilée, il faut étape par étape et progressivement, resserrer l'étau autour du leaders de l'opposition guinéenne.

À la place d'une brusque arrestation aux conséquences insondables pour le gouvernement, ils préfèrent tâter le terrain, voir ce que pourrait impliquer ou entraîner l'arrestation de celui qui empêche aujourd'hui, Mr Alpha Condé de dormir et/ou de se jouir tranquillement de son butin volé.

Il appartient désormais, non pas à Cellou, mais bien à ses militants et tous les pros démocratie du pays, de faire comprendre aux gelés du régime de Mr Alpha Condé, que toute éventuelle tentative d'arrestation de Cellou serait perçue comme une déclaration de guerre.

Laisser le régime dans son élan actuel de vouloir neutraliser définitivement l'opposition sans siffler la fin de la récréation, c'est accepter la mort de notre démocratie; du moins, pour ce qui en reste.

Aujourd'hui, ce n'est plus à cause de la personne de Cellou qu'il faut agir ou réagir, l'objectif n'est pas de défendre sa personne; mais bien, pour parer au plus pressé en opposant un refus affirmé contre cette dérive autocratique du régime de Mr Alpha Condé.

Rester les bras croisés, observer passivement ces persécutions politiques d'un autre âge sans réagir sera synonyme de capitulation.

Déjà, ceux qui ont capitulé, s'en prennent actuellement à la victime et ne disent rien de ceux qui veulent réduire nos libertés à sa portion congrue.

Sous d'autres cieux, chaque citoyen épris de liberté et de justice, allait se sentir concerné par cette mésaventure répétée de Cellou à l'aéroport de Gbessia.

Continuer à penser que ça n'arrive qu'aux autres, est une grosse erreur que les guinéens sont entrain de commettre.

C'est cela d'ailleurs, qui a permis à Mr Alpha Condé et de ses hommes, de lancer leur machine de répression à une vitesse de cent à l'heure.

L'heure est donc, venue de rattraper et de stopper cette machine en refusant d'accepter l'inacceptable.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X