Afrique: Allocution du Directeur général à la remise du Prix du leadership en santé mondiale de l'AMREF

document

Dr Gitahi,

Dr Nkengasong,

Dre Moeti,

Mme Merab,

Chers hôtes, mes frères et mes sœurs,

Je tiens à remercier le comité de coordination de l'AHAIC 2021 et l'Amref Health Africa de ce grand honneur.

Je l'accepte avec un mélange de fierté et d'humilité, pas seulement en mon nom, mais au nom de tous mes collègues de l'OMS, qui travaillent tous les jours, parfois dans des conditions difficiles et dangereuses, pour protéger et promouvoir la santé des populations à travers le monde.

Il y aura un an demain que j'ai déclaré que la propagation de la COVID-19 présentait les caractéristiques d'une pandémie.

Mais depuis que les premiers cas ont été signalés à Wuhan à la veille du Nouvel An 2020, l'OMS a travaillé nuit et jour pour alerter l'ensemble du monde et fournir aux pays les stratégies, les conseils et les outils dont ils avaient besoin pour se préparer à la propagation de ce nouveau virus, l'éviter, la déceler et y faire face.

Le 30 janvier de l'année dernière, j'ai déclaré que la propagation du nouveau coronavirus constituait une urgence de santé publique de portée internationale, niveau d'alerte le plus élevé qui soit en droit international.

À l'époque, hors de Chine, il y avait moins de 100 cas de COVID-19 et aucun décès.

Un des points qu'il reste à éclaircir, c'est pourquoi certains pays se sont mobilisés dès cette alerte, tandis que d'autres ont mis plus de temps à réagir.

Notre mot d'ordre au cours de l'année écoulée a été « science, solutions et solidarité ».

Nous avons fait avancer la science en rassemblant des milliers d'experts pour analyser des données en constante évolution et en tirer des lignes directrices, et pour définir une feuille de route de la recherche visant à combler les lacunes de notre savoir.

Nous avons donné aux pays les solutions dont ils ont besoin en expédiant des centaines de millions de produits médicaux essentiels partout dans le monde, et nous avons dispensé des formations gratuites en ligne dans une cinquantaine de langues.

Enfin, nous avons travaillé nuit et jour pour encourager la solidarité.

La pandémie nous a appris que, malgré toutes nos différences, nous formons une seule et même humanité.

Nous partageons tous le même ADN, la même planète et les mêmes espoirs, les mêmes rêves et les mêmes peurs.

La COVID-19 profite de nos divisions, mais unis, nous pouvons la mettre en échec.

Au final, l'histoire nous jugera non pas à la façon dont nous avons mis fin à la pandémie, mais d'après ce que nous avons appris, ce que nous avons changé et le monde que nous avons légué à nos enfants.

Je vous remercie une fois de plus pour ce grand honneur.

Plus de: WHO

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.