Cameroun: Journée internationale de la Francophonie - Une semaine de festivités lancée

Diverses manifestations entamées, hier mercredi, vont se poursuivre jusqu'au 22 mars prochain, dans le cadre du 51e anniversaire de cette organisation.

Des dons d'ouvrages remis aux clubs Francophonie du Lycée de Mbankomo et du Collège Marie Albert Prestige de Yaoundé. Cette activité organisée hier, 17 mars, marque le démarrage de la Semaine nationale de la Francophonie (SNF). Initiée par le ministère des Relations extérieures (Minrex), elle s'inscrit dans le cadre de la 51e édition de la Journée internationale de la Francophonie célébrée dans le monde chaque 20 mars. Le thème retenu cette année, « Femmes francophones, femmes résilientes », rappelle l'apport de celles-ci dans le développement de leurs pays.

Au Cameroun, en plus des dons remis hier, d'autres activités vont marquer cette célébration. Ainsi, il est prévu, ce jour à 11h, une visite au Centre national de réhabilitation des personnes handicapées Cardinal Paul Emile Léger d'Etoug-Ebe. En ligne de mire, un élan de solidarité pour les enfants et les jeunes de cet espace. Ce jeudi toujours, le Minrex organise un webinaire à l'Agence universitaire de la Francophonie sur le thème : « L'entreprenariat numérique et création d'emploi ». Suivra alors, demain vendredi, une table-ronde diffusée sur les antennes de Crtv News.

Toutes ces manifestations devraient prendre fin le 22 mars prochain, date de commémoration par le Cameroun de la 51e édition de la Journée internationale de la Francophonie. Celle-ci sera marquée, entre autres, par la remise des prix du concours national d'écriture et du concours d'épellation. La SNF englobe un ensemble d'activités intellectuelles, culturelles et festives visant la promotion des valeurs et du savoir-faire de la Francophonie au Cameroun. C'est également l'occasion de faire le point de la coopération entre cette organisation internationale et l'Etat camerounais. Celle-ci touche des secteurs tels que l'éducation, la culture ou encore le sport.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X