Gambie: 30 bateaux sénégalais mis à feu

L'arrestation, selon nos sources, a eu lieu au cours du week-end alors que l'Unité anti-criminalité de la police arrêtait des personnes dans les rues et les complexes.

Des centaines de ressortissants Sénégalais ont fui la communauté de Sanyang suite à la mise à feu de plus de 30 bateaux de pêche par une foule en colère. Cet incident fait suite au meurtre présumé d'un jeune natif du village au nom de Gabriel Ceesay, 32 ans, par un ressortissant Sénégalais.

La Croix Rouge de la Gambie a annoncé mercredi que plus de 250 ressortissants Sénégalais ont trouvé refuge dans le village voisin de Bato-kunku. 160 couvertures, 80 seaux, 48 bouteilles de savon liquide Madar ainsi que 40 bouteilles de désinfectant de 5 litres ont été distribués aux ressortissants Senegalais déplacés.

Lors de l'incident de lundi, le commissariat de police de la communauté a été mis à feu tandis que des pneus ont été brulés sur la route principale.

La police anti-émeute et les services de sécurité ont évacué des centaines de ressortissants Sénégalais qui avaient pris refuge dans plusieurs endroits cachés.

A La Une: Gambie

Plus de: The Point

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.