Tunisie: « Le félin, passeur de lumière », Exposition de Skander Dhaoui à la Cinémathèque Tunisienne - Hommage aux artisans de l'ombre

19 Mars 2021

C'est à la Cinémathèque tunisienne qu'un hommage, à travers une exposition, sera rendu aux femmes et hommes de l'ombre qui tiennent les rênes du 7e art derrière la caméra et en coulisses. En l'honneur de ces artisans de l'ombre, l'artiste Skander Dhaoui leur consacre un vernissage demain, 20 mars.

Ils font partie de ces métiers de l'ombre dans l'univers du 7e art : scriptes, équipe d'assistanat, la grande partie d'un staff de tournage, l'équipe de la post-production : autant de métiers et de postes qui mettent en lumière d'autres, comme les réalisateurs, acteurs ou producteurs, mais qui font aussi le cinéma... derrière le décor apparent. Skander Dhaoui leur rend hommage, à travers une série d'œuvres, qui sera présentée à la Cinémathèque tunisienne dans le cadre d'un vernissage et d'une exposition intitulée «Le félin, passeur de lumière».

A travers ce travail, Skander Dhaoui retrace 40 ans de carrière menés à bout portant à côté de ces guerriers de l'ombre et aux techniciens sur une centaine de plateaux de tournage de films. Des équipes et des noms qui restent peu visibles du grand public, mais dont le rôle est indispensable dans la réalisation de ces films.

Discret, amateur de jazz et de « musique de monde », passionné de photographie, Skander Dhaoui, en écumant les plateaux de tournage, a permis à ces ambiances de fabrique de films de perdurer à travers ses photographies et a finalement rendu un hommage impérissable au cinéma tunisien en particulier, à travers son travail.

Après Youssef Ben Youssef, c'est au tour de Skander Dhaoui d'exposer. 2e vernissage-événement organisé sur 2 ans à la Cinémathèque tunisienne. «Les planches qui revêtent l'espace Hamadi-Essid le prouvent, car on découvre, en fréquentant ce monde, une passion singulière pour les images et pour la lumière... Dans ce parcours impressionnant de près de quarante ans de métier, qui se décline en une centaine de films, se dessine un pan entier de l'histoire du cinéma tunisien avec ses visages, ses lieux et ses récits», commente Tarek Ben Chaâbane, directeur de la Cinémathèque tunisienne à travers un communiqué. Le vernissage aura lieu précisément à la galerie Hamadi-Essid à la Cité de la culture, demain, samedi 20 mars, à partir de 17h00.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X